En ligne (connectés) : 0 21

CENI : « Les deux personnes de la société civile ont été désignées par la présidence de la république », Etienne Sorpogui

etienne-Soropogui-ceni

La nouvelle recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante de provoquer des  réactions  chez les acteurs sociopolitique du pays.  Etienne Soropogui ex commissaire de la CENI a fait une sortie médiatique avec des révélations par rapport à la présidence de la CENI. Les deux membres de la société civile présents à la CENI on été choisis par la présidence de la république.

C’est une sortie médiatique qui rime avec révélation. Etienne Soropogui invité dans l’émission les « GG » a indiqué que les deux représentants de la societe civile guinéenne à la nouvelle Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ont été choisis par le palais sékoutouréyah. Ce qui met d’ores et déjà un doute sur la crédibilité CENI

« Les deux personnes qui représente la société civile au niveau de la CENI ont été désignée  par la présidence de la république. Alors n’attendez pas de ces personnes un positionnement complaisant à la CENI. Quelqu’un vous aide à y aller là bas en tant qu’être humain s’il vous appel la nuit c’est difficile de ne pas obéir », a déclaré Etienne Soropogui.

Par ailleurs, l’ex commissaire à la Commission Electorale Nationale Indépendante soutient que le choix des représentants de la société civile revenait uniquement à la société civile non un  choix du président de la république

« On aurait dû  laisser la possibilité aux organisations dans leur entièreté de faire le choix de deux personnes  dans un consensus total. Une personne de cette nature peut avoir la crédibilité et la confiance de l’ensemble des acteurs, faire en sorte que nos élections ne soient plus source de discussion. Mais dès l’instant qu’il est choisi ailleurs même si après la personne peut travailler lui à faire en sorte que les choses soient normales,  je crois que Kébé le fera », signale l’ex commissaire.

En tout cas au regard de ces révélations  tout porte à croire que les crises politiques sont loin de finir dans notre pays.

N’Famoussa Siby  224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos