En ligne (connectés) : 0 20

États généraux de la décentralisation : Alpha Condé lance l’événement au palais du peuple

etats-generaux-decentralisatio

Lancement officiel ce jeudi, 14 février 2019 à Conakry des travaux sur les  États généraux de la décentralisation et du développement local. C'est le président de la République Pr Alpha Condé qui a présidé la rencontre qui a mobilisé élus locaux et membres du gouvernement au palais du peuple de Conakry.

Le locataire de sékoutouréyah a invité les responsables locaux  à œuvrer pour le bien être de la population locale.

Ils sont au total (8)  huit gouverneurs, (33) trente trois préfets, (342) trois cent quarante deux maires et (342) troisième quarante deux secrétaires communautaires qui ont pris à cette cérémonie de lancement des États généraux de la décentralisation et du développement local. Cette rencontre intervient à la suite de la fin de l’installation des conseillers communaux.

etats-generaux-alphaconde-au-p

Le président Alpha Condé qui a présidé la rencontre, a invité les élus locaux à travailler dans le sens du développement de leurs localités et de la population

« Mmes et Mrs les maires,  chers élus,  à la phase actuelle de la modernisation et décentralisation exige une certaine collaboration entre l’État et les communes. Les collectivités décentralisées doivent être capables à partir de leur propre fond et des appuis financiers de l’État de satisfaire des besoins socioéconomique des populations à la base », a déclaré le président de la république.

etats-generaux-au-palais-peupl

Pour mieux favorisé une bonne gestion dans les différentes communes et localités décentralisées, le président Alpha Condé annonce la mise en place du fond national de développement. La mise en place de ce fond permettra également de lutter contre la corruption de certains élus locaux

« l’Etat a créé le fond national de développement local en vue d'encadrer le développement et le financement de la décentralisation. Ce fond d'une importance capitale pour le développement local sera désormais l’unique porte d’entrée pour le développement au niveau des collectivités décentralisées. Ce qui veut dire qu'il n'y aura pas plusieurs caisses et comme ça sera centralisé les détournements locales deviendront plus difficile. On ne va pas créer un fond qui va servir à quelques personnes et non pas la transformation de nos populations », a signalé le président Condé.

A noter que ces travaux se poursuivront jusqu’au 15 février 2019 au palais du peuple.

N'famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos