En ligne (connectés) : 0 29

Manifestation suspendue des enseignants contractuels : « Pour le moment, nous donnons la chance à la négociation », Alseny Mabinty Camara coordinateur

alseny-mabinty-camara

Après la signature de l’accord de sortie de crise entre le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée SLECG le 10 janvier dernier, le gouvernement guinéen avait décidé de se débarrasser des enseignants contractuels qui avaient assuré la relève lors de la grève générale illimitée. Après une série de manifestations enregistrées dans la capitale guinéenne, le ministère vient de tendre la main aux contractuels autour de la table de négociation ces derniers suspendent les manifestations.

C’est une situation que les enseignants contractuels trouvent décevante. Le ministère de l’Education nationale avait décidé dans une correspondance de mettre un terme aux activités de ceux-ci à la veille de la signature de l’accord de sortie de crise avec le SLECG. Depuis, les enseignants contractuels organisent des séries de manifestations pour faire revenir le ministère sur sa décision. Le ministère  vient d’inviter ces enseignants afin de trouver une solution autour de la table de négociation

« Pour le moment nous sommes en phase des négociations avec le département, donc nous avons suspendu d’abord le mouvement  jusqu’à la fin de ce mois », a déclaré Alseny Mabinty Camara.

Poursuivant, notre interlocuteur, le coordinateur des enseignants contractuels est revenu sur les points essentiels de leur plate forme revendicative

« Nous sommes très clairs dans nos revendications. Nous demandons notre intégration à la fonction publique, le paiement de la prime d’encouragement de tous les enseignants contractuels qui ont été sur le terrain pendant la période de crise », a indiqué Alseny Mabinty Camara.

Les enseignants contractuels n’excluent pas de redescendre dans la rue si toute fois aucune solution n’est trouvée par rapport à leur situation

« Si toute fois nos points ne seront pas prise en compte, c’est l’assemblée générale qui va décider la stratégie à entreprendre dans les jours à venir. Pour le moment, nous donnons la chance à la négociation », conclut le coordinateur des enseignants contractuels Alseny Mabinty Camara.

N’Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos