En ligne (connectés) : 0 15

Quand Mamadou Sakho evoque son enfance précaire, et demandait « des pièces dans la rue »

mamadou-sakho-emotion

Dans une interview au Daily Mail, Mamadou Sakho a évoqué son enfance précaire durant laquelle il faisait la manche. Une expérience traumatisante qui le guide dans sa manière de rendre aux autres aujourd’hui.

Défenseur de Crystal Palace et international français (29 sélections) après avoir été capitaine du PSG à l’âge de 17 ans. Mamadou Sakho (29 ans) a atteint le haut niveau après avoir surmonté les épreuves lors d'une enfance très précaire dans le quartier de la Goutte d’Or, situé dans le 18e arrondissement de Paris. Un évènement en particulier l’a marqué et poussé à se faire une promesse à lui-même, comme il le confie dans une interview au Daily Mail.

"J'ai su que j’allais devenir footballeur quand j’avais 13 ans, le jour où j’ai perdu mon père. J'ai tout de suite eu toutes responsabilités de ma famille sur les épaules. Je suis devenu un homme. Pour moi, ce n'était pas un objectif de devenir footballeur. C'était une obligation. Hier, quelqu'un m'a demandé si c'était dur d’être capitaine du PSG à 17 ans. Je lui ai répondu : 'Pour moi, le plus dur a été de devenir capitaine de ma famille à 13 ans'.

Une femme avait serré ses sacs, comme si j'allais la voler

"J’étais dans la rue, à demander des pièces, et une femme à qui je demandais avait serré ses sacs contre elle, comme si j’allais la voler, explique-t-il. Ça m’avait choqué. Je voulais quelques pièces pour acheter du pain mais elle pensait que je voulais la voler. Je me suis fait une promesse à moi-même. Depuis ce jour, je me suis dit: 'Regarde, aujourd’hui, j’ai faim et elle pense que je vais faire quelque chose de mal. Mais moi, quand je deviendrai quelqu’un, quand j’aurai quelque chose, je le rendrai'."

Je sais ce qu'est la faim

"Je sais ce qu’est la faim, poursuit-il. Je sais ce que c’est d’avoir froid. J’avais l’habitude de demander des pièces pour manger. C’était ma vie quand j’étais jeune. Je n’aime pas parler de ça parce que je suis fier, vous comprenez? Nous avons tous nos histoires. Ma vie personnelle m’a mis dans cet esprit, de rendre. Quand vous avez un tout petit peu de popularité, vous pouvez vous en servir d’une manière positive. C’est ce que j’essaie de faire. Je ne veux pas être un exemple pour les gens, jamais. Je veux simplement inspirer. Tout le monde grandit avec sa propre histoire. C’est la mienne. Mon histoire m’a aidé à devenir qui je suis et comment regarder la vie."

sakho-crystal-palace

Le joueur construit actuellement un orphelinat à Tamba (Sénégal) d’où son père était originaire. Il portera d’ailleurs son nom, Souleymane Sakho. Formé au PSG, Sakho est également passé par Liverpool avant de rejoindre Crystal Palace, où il évolue depuis 2017. Le joueur s’est blessé au genou le week-end dernier lors de la large victoire des Eagles sur le terrain de Leicester (1-4).

En 2010, Sakho a créé l'association AMSAK qui vient en aide aux plus pauvres dans le monde entier. Il a notamment fait construire une école pour les enfants handicapés au Sénégal.

//rmc sport


A propos de l'auteur :

224infos