En ligne (connectés) : 0 44

Modification de la constitution : un front anti 3e mandat est né !

anti-3emandat-constituion

Acteurs politiques, de la société civile guinéenne, le syndicat tous étaient réuni ce mercredi, 3 avril 2019 au siège de la PCUD (Plateforme Nationale des Citoyens Unis pour le développement) pour la mise en place du Front National pour la Défense de la Constitution. Une structure née pour mettre barrage à une éventuelle modification de la constitution guinéenne devant ouvrir un boulevard pour un troisième mandat en faveur du locataire de Sékoutouréyah.

Si les acteurs de la vie sociopolitique guinéenne sont divisés sur certains sujets d’actualité dans notre pays, ils restent unanimes sur la question du troisieme mandat pour le président Alpha Condé. Tous désapprouvent une éventuelle  démarche du locataire de Sékoutouréyah allant dans ce sens. C’est pour cette raison justement, que le Front National pour la Défense de la Constitution a été mise en place. Cette structure regroupe acteurs politiques, de la société civile guinéenne et le syndicat.

anti-3e-mandat-sidya

Le président de la PCUD Abdourahamane Sanoh est revenu sur l’objectif de la mise en place ce front

« Le Front National pour la Défense de la Constitution FNDC préoccupé par la volonté d’accaparement du pouvoir d’Etat par le président de la République, M. Alpha Condé, met en garde contre le recul démocratique et les graves risques encourus pour la stabilité, la sécurité en Guinée et dans la sous région, ainsi que le chaos qui pourrait en résulter…Mesurant la progression de la détérioration de la situation sociopolitique et au regard des acte

s d’intimidations par une justice soumise, à l’égard ceux qui s’opposent légitimement au 3eme Mandat, le Front National pour la Défense de Constitution prend en témoin l’opinion nationale et international sur les graves conséquences possibles, si des mesures conséquentes ne sont pas prises des maintenant… », A déclaré Abdourahamane Sanoh.

anti-3e-mandat-equipe

Présent à cette rencontre, les ténors de l’opposition dont entre autres Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo ont tour à tour dénoncé cette volonté du président de la République

« nous disons aux uns et autres préparez-vous au combat. Comment voulez vous qu’on ait une présidence à vie en Guinée si ce n’est pas pour des desseins sombres », a annoncé le premier.

 

Et autour du second d’appeler l’armée à une prise de conscience et de s’inspirer du cas de l’Algérie

« la Guinée n’a pas une autre armée, n’a pas une autre police que ceux que nous avons. Il faut qu’ils aient un comportement républicain. Le comportement républicain c’est bien sur la défense de l’intégrité territoriale mais aussi la défense de la république. Qui dit défense de la république c’est la défense de la constitution. Il ne faut pas qu’ils fassent preuve de naïveté en suivant aveuglement M. Alpha Condé. Il faut qu’ils s’inspirent du comportement de leurs collègues de l’Algérie ».

Selon ces acteurs de la vie sociopolitique, il n’est pas question de toucher à la constitution guinéenne d’où le slogan « Non au 3eme Mandat ».

N’Famoussa Siby pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos