En ligne (connectés) : 0 23

Viol/Faranah : Une fille de 12 ans victime de viol collectif

viol-fille-12ans-faranah

L’acte s’est passé dans le quartier Sirikoloni dans la commune urbaine de Faranah depuis la nuit du  lundi dernier. Nana Condé âgée de 12 ans et en classe de  5e année, est la fille victime de viol collectif dans cette préfecture.

Selon la présidente du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée l’antenne régionale de Faranah, jointe par la rédaction du site 224infos.org, les présumés auteurs de cet acte ignoble qui prend de l’ampleur en Guinée sont désormais sous les verrous depuis ce lundi.

Le viol  devient de plus en plus récurrent en Guinée. Un autre cas vient d’être signalé à Faranah en Haute Guinée. Ici, c’est une fille de 12ans qui a été victime de viol collectif depuis le lundi dernier. Mariam Diallo la  présidente du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée l’antenne régionale de Faranah en charge de ce dossier revient sur les faits.

« Il parait qu’il y avait une soirée qui était organisée à Sirikoloni la fille était là-bas. Le jeune lui a dit de l’accompagné. Ils étaient entrain de partir,  d’un coup, le jeune lui a fait rentrer dans une chambre et lui a dit de se déshabiller mais elle n’a pas accepté. Donc, ils sont resté dans ça, ses deux autres amis ont tapé à la porte il a ouvert la porte et ceux-ci sont rentré. Maintenant à trois, ils ont déshabillé la fille et ils sont passés à l’acte tour par tour. D’après même les explications de la fille, ils sont passés trois fois chacun. L’affaire a pris toute la ville et même  les garçons ils se vantent de ça », a expliqué Mariam Diallo.

La victime Nana Condé a été donc conduite à l’hôpital pour des fins d’examens. Mais depuis, la fille continue toujours à se torde de douleurs. Elle est programmée à nouveau à l’hôpital le 5 Mai prochain  afin de vérifier si elle n’a pas contracté une grossesse.

« On n’a amené la fille à l’hôpital pour faire des examens. Au maximum cinq minutes les examens étaient fini je ne pense pas s’il ya eu examen. La fille continue à se plaindre des doleurs mais elle n’a reçu aucun soin sauf les visites. On dit que la fille doit revenir à l’hôpital le 5 Mai pour voir est ce qu’elle n’est pas enceinte. Donc au bout d’un mois », indique la présidente du CJFLG antenne Faranah.

Suite à la plainte déposée par la victime à la justice et la gendarmerie avec l’aide de la structure CJFLG, les présumés auteurs du viol sont tous mis aux arrêts

« Le mercredi on n’a invité la fille à porter plainte et on n’a déposé la plainte à la justice. De la justice on n’est allé à la gendarmerie. Depuis mercredi jusqu'à maintenant, les jeunes n’était pas arrêtés  sous prétexte que l’un d’eux s’est enfuit. Ce matin, on n’a pu détecter le jeune qui s’était enfuit qui est parti dans un autre quartier. Lui il est en prison comme ça. Ils disent qu’ils ont récupéré les deux autres aussi », a signalé Mariam Diallo, la présidente du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée antenne de Faranah.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos