En ligne (connectés) : 0 18

Lutte contre la rougeole : l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire se met en cheval de bataille

sante-lutte-rougeole

Dans la cadre de la lutte contre la rougeole en Guinée, l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire en partenariat avec les partenaires techniques et financiers a organisé une conférence de presse ce mercredi, 10 avril 2019 au siège de la structure. Il était question pour l’agence de se prononcer sur la mise en place du plan de contrôle accéléré et de riposte à la rougeole.

La rougeole est une maladie hautement contagieuse qui affecte principalement les enfants. Une maladie qui se transmet à travers la toux. Mais depuis quelques années, cette maladie persiste toujours en Guinée malgré les efforts consentis par l’ANSS pour son éradication.

« Durant les cinq dernières années, nous avons constaté une persistance des cas de rougeole dans notre pays,  malgré les efforts qui sont déployés sur le terrain. Si autres fois, la survenue de la rougeole en Guinée était chaque trois à cinq ans pour les épidémies mais dans ces derniers temps, beaucoup de disposition et de programme ont été réalisé et nous enregistrons la rougeole même en saisons pluvieuses, qui ne sont pas les périodes habituelles de survenue de cette maladie » a déclaré à l’entame Dr Sakoba Keita le directeur de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire.

Le Directeur de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire  à énuméré quelques statistique sur l’évolution de cette maladie en Guinée.

«  En 2016, nous avons enregistré 321 cas de rougeole qui ont été tous confirmé par nos laboratoires. en 2017, on n’a enregistré 7394 cas suspects de rougeole dont 539 ont été confirmés, et cette épidémie a touché près de 28 de nos préfectures. Il ya  eu une campagne qui a été enregistré et ceci a connu après, une baisse notable du nombre de cas. Donc en 2018, il ya eu encore quelques flambées de rougeole mais cette fois ci au niveau des sous préfectures et nous avons pu dénombrer près de 38 flambées de cette date jusqu’en début 2019 »

Dr Sakoba Keita et les partenaires techniques veulent donc mettre fin a cette maladie dans l’intervalle d’une année. Pour ce faire, des dispositions sont d’ores et déjà prises par l’Agence

« Pour arriver a zéro flambée en Guinée en 12 mois on s’ait dit d’abord qu’il faut connaitre le nombre d’’enfant de moins de 5ans. Donc,  nous allons faire un recensement de tous les enfants moins de  0 à 5ans ménage par ménage. Et deuxièmement nous allons identifier le statu vaccinal de chaque enfant parce qu’au cours du recensement on va leur demandé leur carnet de vaccination et savoir quels sont les types de vaccin qu’ils ont déjà pris et principalement la rougeole… Et après pour qu’on sache quels sont les enfants qui manquent dans tel village ou dans tel autre. A l’issus de ça, nous allons programmer la vaccination de rattrapage ce qui fait un divorce entre nos campagnes  ordinaires  et les campagnes de rattrapage que nous allons faire », indique Dr Sakoba Keita.

Il faut noter que le lancement de cette campagne de vaccination contre la rougeole est prévu le 12  avril prochain à Faramoriah dans la préfecture de Forécariah une zone où plus de cas ont été enregistrés.  L’agence nationale de sécurité sanitaire plaide, ce pendant, les familles pour une meilleure compréhension afin que les opérations se déroulent dans de meilleurs conditions.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos