En ligne (connectés) : 0 47

Insécurité : l’artiste «Bras Cassé» victime d’attaque armée à son domicile privé

insecurite-bras-casse-victime-

Le propriétaire de la chanson qui a accompagné le président Alpha Condé lors de la campagne présidentielle  de 2010 et 2015 « Bamban M’Fari », de son vrai nom Abdoulaye Camara  alias  ‘’Bras Cassé’’ se dit victime d’une attaque à main armée dans la nuit de lundi, 15 avril 2019 à son domicile privé situé à Mangata dans la préfecture de Coyah.

Selon la victime joint par la rédaction du site 224infos.org, c’est une vingtaine d’homme en uniforme qui sont venus lui rendre visite dans les environs de 20h à son domicile sous prétexte qu’ils étaient venus appréhender un bandit.

« J’étais chez moi, à 20h30 j’ai vu des gens venir. Ils ont garé les pick-up à 300 mètre de ma maison. Il y avait plus de 20 personnes qui sont venus m’attaquer chez  moi en disant qu’il ya des bandits ici. Or, chez moi il n’ya même pas de locataires. Moi j’ai dis écoutez mon frère, si vous venez chez moi ici vous devez voir d’abord le chef de quartier ou vous adressez à moi, s’il ya des bandits je vais vous les donner parce moi je ne garde pas de bandits chez moi. On m’a tabassé me faire agenouiller. Ma femme est venue idem, mes enfants sont venu la même chose, ils sont armée ils étaient venus avec des PM AK », a expliqué l’artiste ‘’Bras Cassé’’.

Dans la foulée, il a tenté d’informer les autorités de la localité notamment le préfet de Coyah de cette situation. Ce dernier qui lui a confirmé aussi la thèse que les hommes en uniforme étaient à la recherche d’un bandit. Une situation qui lui a mis en colère.

« J’ai appelé le préfet, le sous préfet mais personne n’est venu chez moi ici. Ce matin le préfet m’appelle il dit qu’ils étaient partis cherchés les bandits je lui ai répondu donc c’est moi le bandit chef. Est ce qu’ils ont pris les bandits ? C’est à moi qu’il faut s’attaquer, qu’il faut tabasser et mettre en genou », indique l’artiste.

‘’Bras Cassé’’ se sent désormais menacé en Guinée en ce sens que les attaques contre sa personne et sa famille deviennent récurrentes. Il explique que c’est à cause justement des nombreuses attaques qu’il subissait à Conakry qui l’ont poussé à quitter la capitale pour habiter à Mangata.

« Depuis que la Guinée est  Guinée,  je n’ai jamais insulté un président, je n’ai jamais fait du mal à quelqu’un. C’est à cause de ça que j’ai quitté Conakry avec ma famille pour me rendre à Mangata, quand je viens à Mangata encore vous venez m’attaqué », déclaré t-il.

Si aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, l’artiste signale de toute façon que les téléphones portables de ses enfants sont perdus. Il accuse donc ses ravisseurs. ‘’Bras Cassé’’ ne compte pas porté plainte il s’en remet à la volonté divine.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos