En ligne (connectés) : 0 23

Nouvelle constitution : la ville de Boké sous tension

boke-tension

Depuis la nuit du Dimanche, 21 avril 2019, la ville de Boké est sous tension. Selon les informations reçues d’un citoyen de la localité, cette colère s’explique par le fait que certains responsables du parti au pouvoir et fils de la localité ont fait le déplacement à Boké pour la promotion de la nouvelle constitution. Les jeunes très en colère ont érigé des barricades à la rentrée de la ville de Boké (Yomboya 400 bâtiments) et à Dembaya (vers la sortie de ville), empêchant considérablement la circulation. Le véhicule de Malick Sankhon, le directeur général du Conseil Economique et Social aurait également payé les frais de cette colère.

Sur certains axes de la ville, il est clairement sur le goudron « Non au 3e mandat).

Selon notre source, un meeting géant était prévu au centre culturel de Boké où le chef de l’Etat Pr Alpha Condé était attendu, ce lundi, 22 avril 2019 mais cette mobilisation aurait été également empêchée par les manifestants qui dénoncent le 3e mandat. Avec des jets de pierres.

Les services de sécurité sont placés à tous les points sensibles de la ville de Boké. Pour l’instant, un calme précaire règne dans la ville.

Nous y reviendrons…

N’Famoussa Siby


A propos de l'auteur :

224infos