En ligne (connectés) : 0 19

72h du Livre : Alpha Condé « la jeunesse africaine ne connait pas l’histoire de l’Afrique »

72h-du-livre-alpha-conde

La 11e édition des 72h du livre se poursuit de la plus belle des manières au Centre Culturel Franco-guinéen. Cette deuxième journée du Mercredi, 24 avril 2019 a été marquée par la présence du chef de l’Etat Pr Alpha Condé. Le locataire du palais sékoutouréyah a, dans son intervention, félicité les organisateurs avant de les inviter à promouvoir les langues locales. Pour lui, la langue est une identité d’un Etat, d’une nation.

« Il est extrêmement important aussi que nous développons le savoir en langue nationale, car la culture d’un pays c’est d’abord sa langue. C’est bien que nous parlons français, que nous parlons l’anglais mais nous devons rester encré dans notre culture, et cela n’est possible que si nous développons nos langues nationales », a déclaré le président Alpha Condé.

Le Chef de l’Etat a poursuit son intervention en accentuant sur l’importance du développement de la lecture. Le président de la république invite, cependant, les jeunes à la lecture afin de connaitre dans les profondeurs l’histoire du continent africain, le berceau de l’humanité.

« Le grand problème que nous avons en Afrique, c’est que la jeunesse africaine ne connait pas l’histoire de l’Afrique. Le Mali est le symbole de la richesse de cette Afrique. Au moyen âge il y avait  plus de livre à la bibliothèque de Tombouctou qu’à celle de France. Donc il est extrêmement important de développer la lecture. Pas seulement les romans, les livres d’actualité mais aussi l’histoire », ajoute le chef de l’Etat.

La république du Mali est le pays invité d’honneur pour cette 11e édition des 72h du livre en Guinée. Pr Alpha Condé a, là aussi, réaffirmé le soutien indéfectible de la Guinée à son pays frère le Mali qui est depuis quelques temps confrontés à d’énormes crises liées à la sécurité.

« L’avenir du Mali nous tient à cœur. Car le Mali c’est un pays frère. Et les épreuves du Mali sont des épreuves du peuple de Guinée. Donc nous ne pouvons jamais être en paix heureuse, si le peuple du Mali n’est pas en paix heureuse. C’est pourquoi nous seront toujours au coté du peuple malien jusqu'à ce que le Mali retrouve la paix, son unité et son développement », a indiqué le président Alpha Condé.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos