En ligne (connectés) : 0 45

Dar-Es-Salam : le gouvernement passe à la vitesse supérieure

Darsalam

Annoncé il y a longtemps, le gouvernement guinéen à travers le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire national a procédé au déguerpissement des occupants de la décharge de Dar-Es-Salam dans la commune de Ratoma, ce jeudi, 23 mai 2019.

Après un moment de résistance entre les populations et les services de sécurité, les machines sont entrées en action.

Bâtiment par bâtiment, le Caterpillar a mis  tout à sac. Les citoyens impuissants, regardaient leurs maisons partir en poussière.

Djenabou, une citoyenne victime de ce déguerpissement dit avoir tout perdu dans ces opérations.

djenab

« On n’a pas été averti qu’il allait y avoir déguerpissement aujourd’hui. Ils sont venus, ils ont tous cassés rien n’est sorti dans ma maison », a indiqué Djenabou.

Cette autre femme victime du déguerpissement à Kipé était venue reste chez sa fille à Dar-Es-Salam. Malheureusement pour elle, son cauchemar va continuer encore car la maison d’accueil vient d’être démolie.

Mariam

« Moi j’étais à Kipé, ils ont cassé là-bas. Je suis venu chez ma fille ici, ils ont cassé ici aussi. Je viens de Madina comme ça mais je n’ai pu rien prendre dans la maison », a déclaré Mariama sous les larmes.

Il faut noter que c’est après plusieurs avertissements que le gouvernement guinéen est passé à l’acte ce jeudi. Nombreux sont les citoyens guinéens qui estiment que ce déguerpissement est venu au moment opportun car on se rappel que l’éboulement de la décharge en août  2017 avait fait plus de 10 morts.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90