En ligne (connectés) : 0 13

RPG arc en ciel : « oui c’est normal, oui c’est logique qu’une nouvelle constitution soit en Guinée », dit M’Bani Sangaré

sangare-mbani

Comme c’est le cas depuis quelques jours, la mise en place de la nouvelle loi fondamentale était au centre de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG arc en ciel ce samedi, 25 mai 2019. Cette rencontre a enregistré la présence massive des membres du gouvernement guinéen dont entre autres le ministre de l’économie et des finances, le ministre du budget, le ministre de la sécurité et de la protection civile…

Malgré le mois saint de ramadan, les militants et sympathisants du parti au pouvoir étaient massivement mobilisés au siège du parti au quartier aéroport dans la commune de Matoto. Une fois n’est pas coutume, M’bani Sangaré membre du Bureau Politique National a rappelé la ferme conviction du RPG arc en ciel de doter la Guinée d’une nouvelle loi fondamentale.

« Il ya plusieurs mois en république de Guinée, des citoyens ont manifesté leurs désirs, leurs volontés que la Guinée soit dotée d’une nouvelle loi. Vous-même vous le constater, ça et là. Kindia, Fria, Coyah, Lola, des maires  de la commune de la Foret, des maires de la commune de la Haute Guinée, partout pour dire oui à une nouvelle constitution. C’est pour cette raison que la direction nationale du parti,  la semaine dernière, a lu sa déclaration solennelle et au cours de la quelle cette volonté s’est exprimée pour dire que le RPG adhère à ce que le peuple demande », a déclaré ce cadre du parti au pouvoir.

La seule mérite que reconnait M’Bani Sangaré de la constitution actuelle est qu’elle a servi a l’élection du président de la république et à la mise en place des institutions républicaines. Il reste ferme sur sa position, la constitution de 2010 n’est pas l’émanation du peuple et elle contient beaucoup de lacunes.

« En 2010, pendant la période de transition, tout le monde sait les conditions dans les quelles, cette loi qui prévaut aujourd’hui a été élaborée.  Non seulement dans la précipitation mais aussi elle comporte assez  de lacunes, assez d’imperfections qu’il faut corriger pour l’adapter aux réalités du moment…oui c’est normal, oui  c’est logique  qu’une nouvelle constitution soit en Guinée parce que le peuple le veut », ajoute-t-il, par ailleurs.

Nul doute, le parti au pouvoir est désormais engagé à doter la Guinée d’une nouvelle loi fondamentale. Reste à savoir maintenant, si le peuple de Guinée dans sa globalité, dira oui à cette nouvelle loi fondamentale.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos