En ligne (connectés) : 0 11

Situation à Fria : Voici ce que les femmes reprochent à Gnalen Condé

Fria

La tension était vive ce jeudi, 6 juin 2019 dans la préfecture de Fria. Les femmes étaient à nouveau dans  la rue pour réclamer la tête de madame le préfet Gnalen Condé accusée de corruption.

Cette manifestation de ce jeudi était différente de celle du mercredi.  Les jeunes écoliers étaient également dans la rue pour accompagner leurs mères.

Les femmes de Fria veulent coute que coute le départ de Gnalen Condé à la tête de la préfecture. Elles ont érigé des barricades devant la rentrée de la préfecture avec des slogans hostiles à Gnalen Condé.

« A bas Gnalen », « Gnalen zéro » scandaient les femmes et les jeunes.

Les femmes de Fria ont recensé 12 (douze) griefs  à l’encontre de madame le préfet, dont entre autres :

«  le détournement de la chambre froide offerte par un operateur économique et sa mise en location par un particulier et cet argent est versé à elle seule ; Détournement d’un groupe électrogène offert par un operateur économique à la ville ; Division des femmes de Fria pour régner sur elles, en mettant en place femmes ressources et leaders séré ; Elle a fait de la MUFFA une banque pour ses amis entrepreneurs au détriment des femmes de Fria ; Elle a un mépris pour cette ville et le fait savoir par ses actes ; Attribution du marché de  construction du centre épidémiologique de l’hôpital préfectoral à son mari ; Lors du recrutement dans l’armée elle a fait venir des vingtaines de personnes moyennant de l’argent au détriment des jeunes de Fria ; Elle s’est accaparée des terrains des villageois aux alentours de Fria sous coups de menaces, les documents en feront foi ; Licenciement abusif des personnes payées au budget préfectoral au profit de ses indicateurs et proches ce qui a précipité cette révolte… », Voilà entre autres quelques reproches faites à Gnalen Condé.

En tout cas les femmes de Fria restent déterminées, elles ne resteront pas tranquille tant que Gnalen Condé est à la tête de la préfecture.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos