En ligne (connectés) : 0 9

Moussa Djoumessy « Aucun des joueurs guinéens n’est sorti d’une école de football…Et vous voulez avoir une coupe d’Afrique » (Interview)

djoumessy

Depuis la mise en place du COCAN (Comité d’Organisation de la CAN en Guinée), nombreux sont les acteurs de la vie sociopolitique guinéenne qui sont montés au créneau pour dénoncer la composition de ce comité. C’est le cas notamment du directeur général d’Evantus Guinée, Moussa Djoumessy.

En prélude à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 en Guinée, le gouvernement guinéen a mis en place un comité en charge de l’organisation de cette compétition. Le ministre des sports, de la culture et du patrimoine Sanoussy Bantama Sow a été mis à la tête de ce comité. Une situation que dénonce le directeur général d’Envantus Guinée.

« C’est le seul pays au monde que j’ai vue, depuis que la Coupe d’Afrique des Nations a été mise en place, où pour une fois, un ministre devient président du COCAN, il y en a pas. Même dans les pays sous régime militaire il n’y en a pas. C’est la première fois. C’est juge et partie », a déclaré le directeur général de Evantus Guinée.

S’agissant des performances de l’équipe guinéenne qui se prépare a affronté ses adversaires à la CAN Egypte 2019, Moussa Djoumessy soutient que la Guinée a peu de chance car  les joueurs guinéens évoluent dans l’informel comparativement aux autres nations qui ont des centres de formation en football.

djoumessy

« Tous les résultats que nous obtenons y compris le dernier résultat qui avait envouté la république de Guinée, celui des cadets, dont la sanction vient de tomber et qu’on a effectivement triché veut dire simplement que les résultats sont des résultats de l’informel. Aucun des joueurs guinéens n’est sorti d’une école de football, n’a suivi un programme académique. Et vous voulez avoir une coupe d’Afrique dans un monde où la concurrence est devenue sévère et impitoyable. Les gens se préparent six ans, dix ans pour obtenir un titre vous, vous vous levez vous dite que vous aller pour conquérir », a ajouté le directeur d’Evantus Guinée.

Pour l’organisation de la CAN en Guinée, la structure Evantus Guinée a élaboré un document et mis en place une feuille de route. Selon son directeur général, sa  démarche risque de ne pas aboutir en ce sens que les dirigeants guinéens ne comptent que sur les cabinets étrangers en lieu en place du contenu local.

« Depuis 2015 c’est le seul cabinet  qui a élaboré un document  sur comment organisé la coupe d’Afrique en Guinée il ya aussi la feuille de route. Mais malheureusement le contenu local qui est une nouvelle disposition que la Guinée envisage dans le cadre de la promotion des agents locaux, mais il n’y a pas de textes d’application. Les gens ils s’enfichent de cela… Aujourd’hui, le premier ministre a été saisi par deux lettres officielles il m’a répondu par deux lettres officielles. Ces deux lettres officielles  j’ai eu à les joindre à une lettre officielle que j’ai adressée au ministre des sports qui n’a jamais répondu parce qu’en fait,  il ne mise que sur des cabinets étrangers », dit Moussa Djoumessy.

Il faut noter que la structure Evantus Guinée évolue dans le consulting, le management, l’intelligence et l’innovation.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos