En ligne (connectés) : 0 12

Nouvelle constitution : Cellou Dalein Diallo prédit « le Hakkè (malédiction) ne le laissera pas faire»

Dalein

Le principal parti d’opposition en Guinée, UFDG a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 22 juin 2019 au siège du parti situé à la minière dans la commune de Dixinn. Une assemblée générale particulière car militants et responsables du parti tous étaient au couleur du rouge-jaune-vert pour soutenir l’équipe national à la CAN Egypte 2019.

La situation sociopolitique du pays liée à la problématique de la mise en place d’une nouvelle constitution en Guinée, l’insalubrité sont entre autres les points inscrits à l’ordre du jour à l’assemblée de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Dans son intervention, le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo a fait un procès du régime Alpha Condé. Pour lui, c’est le Hakkè (malédiction) qui va faire que le président Alpha Condé s’en ira dans le déshonneur.

« Alpha Condé aurait pu au terme de ses deux mandats constitutionnels organiser des élections libres et transparentes et participer ainsi à l'instauration d'une vraie démocratie dans notre pays et partir dignement, mais vous savez il ne peut pas le faire parce qu'il y a le Hakkè (malédiction)…Mais le Hakkè ne le laissera pas faire, il y en a trop.  Donc il va essayer de violer la constitution, de commettre le parjure pour qu'on exige son départ et il partira dans le déshonneur alors qu'il avait toutes les chances de partir dans l'honneur malgré les préjudices causés à la démocratie, à l'état de droit et aux droits humains », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

S’agissant de l’insalubrité, le président de l’UFDG reste sur sa faim malgré l’assainissement de la capitale guinéenne initié par le gouvernement. Il soutient que Conakry est devenu une poubelle.

« Notre capitale est devenue une décharge d'ordures », souligne le président de l’UFDG.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos