En ligne (connectés) : 0 24

Primature : le premier Ministre Kassory Fofana reçoit le groupe des ambassadeurs africains en Guinée

Primature-Kassory

Conakry, 17 juillet 2019 – Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, a reçu en audience ce mercredi 17 juillet le groupe des ambassadeurs Africains en Guinée.

La délégation, composée des ambassadeurs de l’Algérie, de Guinée Equatoriale, d’Afrique du Sud, du Maroc, de la Sierra Léone, de la Côte d’Ivoire, des chargés d’affaires d’Egypte et de la République démocratique du Congo, a été reçue en présence des Conseillers diplomatique, de Communication et de la Cheffe de Cabinet.

L’audience a démarré par l’intervention de Son excellence Rabah Fassi, ambassadeur d’Algérie et Doyen Corps Diplomatique. Au nom du groupe, le diplomate a commencé par féliciter le Chef du gouvernement pour ses 12 mois passés à la tête de la Primature :

«Nous suivons avec un grand intérêt les activités et les progrès de votre gouvernement et cela dans différents domaines. A cet égard, nous vous assurons de notre pleine disponibilité à ne ménager aucun effort pour le renforcement des relations entre nos différents pays », a-t-il déclaré.

De son côté, le Premier ministre s’est réjoui de l’initiative portée par le doyen du groupe.

Poursuivant dans la même lancée, il a mis l’emphase sur les efforts  déployés par les chefs d’Etats africains dans la construction d’un destin commun :

« De l’avis de tous les économistes, le prochain siècle sera africain. Il faut que nous nous y préparions.

Pour parler de notre bloc régional qui est l’ECOWAS  ( ndlr : Communauté, Economique, des Etats, de l’Afrique de l’Ouest), nous avons pris la décision heureuse d’aller à la monnaie unique. Je crois que la sagesse de nos chefs d’Etats de prendre cette option est une bonne chose.

Cela va créer l’émulation entre blocs et faciliter, au niveau de l’Union Africaine, cette convergence pour faire sauter ces frontières économiques artificielles dans l’agenda africain pour les années 2063. La Guinée est activement attachée à cet agenda. Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, panafricaniste convaincu, y consacre l’essentiel de son temps ».

Les discussions ont ensuite porté sur les relations bilatérales qui unissent la Guinée aux différents pays représentés autour de la table. Sur ce point, le Chef du gouvernement a encouragé les pays partenaires à redoubler d’effort pour faire face au défi lié à la sécurité notamment sur le plan de la lutte contre le terrorisme.

«  Il faudra mobiliser toutes les énergies de manière à garantir les conditions sécuritaires sereines pour prévenir contre tous risques de dérapage » a-t-il indiqué.

Le Premier ministre a terminé son discours par une invitation lancée à l’adresse de ses interlocuteurs :

«Nous sommes ouverts. Vous pouvez nous solliciter à tout moment. Nous sommes disposés à recevoir vos conseils, vos commentaires au-delà des prescriptions diplomatiques pour mener le bateau que nous sommes chargés de conduire à bon port ( …) Ce qui pourrait se passer en Guinée n’est pas sans conséquence pour nos voisins. C’est la raison pour laquelle, il est important de poursuivre nos relations bilatérale saines », a-t-il conclu.

gouvernement guinéen

 


A propos de l'auteur :

224infos