En ligne (connectés) : 0 50

Décès de Kélèfa Sall : Cellou Dalein Diallo accuse Alpha Condé

Dalein-Diallo

Le principal parti d’opposition en Guinée l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 27 juillet 2019. Cette rencontre présidée par le chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Diallo a connu la participation de massive des militants. Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jouir de cette assemblée notamment le décès de l’ex-président de la Cour Constitutionnelle.

Le décès de Kélèfa Sall continue de faire réagir en Guinée. Lors de l’assemblée générale hebdomadaire du parti UFDG, le président Cellou Dalein Diallo s’est montré très profondément marqué par cette disparition. Pour lui, Kélèfa Sall a été victime de l’injustice lors de sa destitution à la tête de la Cour Constitutionnelle.

« J’ai vu il y a quelques mois, il était brisé et meurtri, l'injustice est souvent plus douloureuse que la maladie parce que la manière cavalière, brutale illégale avec laquelle on l'a destitué l'avait profondément marqué. Vous connaissez le motif, parce qu'il s'était simplement exprimé contre la modification de la constitution à des fins de troisième mandat. C'est pour vous dire qu’Alpha Condé va être impitoyable mais Dieu est grand », dit Cellou Dalein Diallo.

Plus loin,  Cellou Dalein Diallo promet que la lutte contre la mise en place d’une nouvelle constitution va se poursuivre avec le FNDC malgré la destitution de Kélèfa Sall à la tête de la cour constitutionnelle.

« Il a destitué ce brillant magistrat, homme de convictions et patriote pour avoir un boulevard pour le troisième mandat. Mais il y a plusieurs Kélèfa Sall aujourd’hui en Guinée au sein du FNDC et en dehors. Son projet ne passera pas », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90