En ligne (connectés) : 0 20

Antonio Guterres « Les Africains ne contribuent quasiment pas au changement climatique »

Guterres

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a déclaré jeudi que l'Afrique est frappée durement par le réchauffement climatique, alors que "les Africains ne contribuent quasiment pas au changement climatique".

Lors d'une conférence de presse sur l'Amazonie, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres est revenu sur l'Afrique, sujet de la conférence à laquelle il participait en banlieue de Tokyo.

Il a souligné qu'"un engagement des Etats, des entreprises et villes" dans la lutte contre le changement climatique était "une demande claire" de ce continent.

"Les Africains ne contribuent quasiment pas au changement climatique. Le niveaux d'émissions (de gaz à effet de serre, NDLR) est extrêmement bas en Afrique en comparaison d'autres parties du monde. Or l'Afrique souffre en première ligne de l'impact dévastateur des conséquences du changement climatique", a souligné le secrétaire général des Nations unies.

Lors d'un discours à la Ticad, le patron de l'Organisation internationale pour les bois tropicaux (Itto) a rappelé que la déforestation et la dégradation des forêts continuait "à un rythme alarmant dans beaucoup de pays africains".

L'Afrique pourrait manquer un jour de bois, alors que la population du continent devrait atteindre 4,4 milliards de personnes à la fin du 21e siècle, contre 1,2 milliard aujourd'hui.

"Nous devons nous concentrer davantage sur le rôle et l'utilisation des forêts productrices, avant qu'il ne soit trop tard", a souligné Gerhard Dieterle, directeur exécutif de cette agence intergouvernementale pour la gestion durable des forêts tropicales. Lire l’article sur : https://www.voaafrique.com/a/les-africains-ne-contribuent-quasiment-pas-au-changement-climatique-d%C3%A9fend-gueterres-/5061780.html


A propos de l'auteur :

224infos