En ligne (connectés) : 0 125

Mamadou Thug «il faut parler de justice avant de parler de paix» à propos du projet musical pour la paix de la fondation FAM.

mamadou-thug-projet-fam

Initiée par la fondation Abdou M’baye (FAM), plusieurs artistes se sont reunis sur un projet musical « Paix et unité nationale ».

A cet effet plusieurs autres artistes ont montré leur desaccord autour de ce projet musical de FAM, et c’est le cas notamment de l’humoriste Mamadou Thug qui est en colère contre cette initiative. Il estime que le moment n’est pas bien choisi pour parler de paix mais qu'il faudrait plutôt parler de justice.

«Moi je suis pas contre une action qui parle de la paix. Mais dans toute chose il y a des priorités nous sommes à un moment donné, moi je suis artiste, Ablaye est manager et Moussa M'Baye est artiste mais cet armada d’artistes qu'ils ont réunies, si cet armada d’artistes réussissaient à dénoncer l’injustice que nous vivons c'était mieux parce qu'avant de chanter la paix il faut chanter la justice. J’aurai aimé que nous tous nous nous réunissions pour chanter afin de dire stop a ces tueries. Les jeûnes qui sont morts ce sont ces jeûnes qui payent nos tickets pour nos événements partout. Ce sont ces jeunes là qui sont derrière nous et aujourd’hui ils sont entrain d’être tués. Le projet au lieu qu'il soit axé sur la paix il devait plutôt être axé sur les exactions policières et des gendarmes sur la population » a déploré Mamadou Thug.

Abordant l’actualité politique en Guinée, l’humoriste se dit inquiet face à la situation qui prévaut actuellement dans le pays

« Ce qui se passe en Guinée actuellement est très déplorable. Aujourd’hui entant qu’artiste je le dis à qui veut l’entendre on dit stop et aujourd’hui cette injustice est causée par l'Etat. Parce que c’est une injustice qui pèse vers cette société qui habite sur l'axe, aujourd’hui ce qui se passe c’est pas bien aucun guinéen ne mérite de mourir pour des futilités d’élections à cause de ces politiques. Le plus important c’est de préserver la vie du guinéen qui qu'il soit où qu'il soit » a laissé entendre l’humoriste.

EN ce qui concerne, le projet de modification de la constitution, l'humoriste est catégorique et il l'affirme sans langue de bois

« Moi je suis contre toutes modifications de la constitution je le dis à qui veut l’entendre. Aujourd’hui à cet égard ça me prouve à suffisance que je suis l'une des personnes qui aiment le plus Prof Alpha Condé parce que c'est nous qui lui demandons de respecter la constitution sur laquelle il a juré c'est nous qui l'aimons ce ne sont pas ces personnes qui sont entrain de battre campagne pour une nouvelle constitution » a-t-il conclut.

Mamadou Samba Barry pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos