En ligne (connectés) : 0 41

Culture : clôture de la 7e édition du Festival de la création Cinématographique de Guinée (FECCIG)

FECCIG-1-2

Les rideaux sont tombés ce vendredi sur la 7 e édition du Festival de la création cinématographique de Guinée (FECCIG). Cette initiative de la structure Holowaba groupe s'est tenue sous le thème «Regard de la jeunesse africaine sur la francophonie et le numérique.

C'est le Centre Culturel Franco-guinéen gui a servit de cadre à la clôture de la 7e édition de FECCIG. Cette année, le comité d'organisation du FECCIG a apporté du nouveau. Les films rédigés lors de la clôture de cette édition ont été réalisés en 21 jours.

«Le comité d'organisation de ce festival a jugé nécessaire cette année de changer le format. Les éditions passées c'était des appelles à film qu'on lançait et puis on recevait un certain nombre de film qu'on visualisait avec un comité de sélection. Cette année nous avons dit qu'il faut aller plutôt sur le volet formation lors des précédentes éditions que nous sommes rendus compte que la qualité des films guinéens n'était pas à la hauteur… », dit Noel Lamah initiateur de la FECCIG.

FECCIG-2

Cette 7e édition du FECCIG qui s'est déroulée du 19 septembre au 9 octobre a connu la participation de cinéastes de la sous région (Bénin, Sénégal, Gabon). Fofana Lansana étudiant en communication, et réalisateur d'un film sur la Paix a été un des lauréats de cette 7e édition de la FECCIG. Il exprime toute sa satisfaction.

«C'est des impressions de remerciement de fierté parce que ça n'a pas été facile étant un jeune étudiant en journalisme participer à un festival de cinéma ce n'était pas facile j'ai eu toutes les difficultés du monde mais avec la mais avec la passion de la caméra, du micro j'ai pu quand même m'adonné au travail pour beaucoup plus faire ce que je voulais faire et je pense bien ce que vous avez regardé c'est le fruit de plusieurs jours de traverser de désert mais Dieu merci en tout cas je m'a envoyé envahi par un sentiment de joie et de fierté », souligne t-il.

Pour sa part, Abdoulaye Diallo le conseiller du ministre de la culture a adressé un message d'encouragement aux différents acteurs. Il a rappelé ensuite que le département fera le nécessaire pour accompagner les acteurs du cinéma guinéen.

FECCIG-3

«Je viens apporter aux organisateurs et aux participants de cette 7e éditions du FECCIG les messages de félicitation et de soutien réitéré du ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique qui a compris très tôt que le cinéma a sa place dans l'information , éducation et formation des populations guinéennes… Mr le ministre m'a chargé de venir leur dire qu'ils ont tout son soutien», indique le conseiller.

N'Famoussa Siby


A propos de l'auteur :

224infos