En ligne (connectés) : 0 96

Culture: Koundou waka redresse Elie« il n’a droit de parler au nom de tous les artistes».

koundouwaka-conf-6juin23

Après la conférence de presse tenue par le collectif des jeunes pour l’art et la culture (COJEPAC), l’artiste Koundou Waka autrement appelé Abraham Sonty a initié une sortie médiatique pour recadrer ces derniers sur leur sortie au nom de tous les artistes Guinéens où ils ont demandé le départ de l’actuel Ministre de la Culture, Alpha Soumah alias Bill De Sam.

« Si tout le monde se tait sur ce qui se passe aujourd’hui, c’est pas normal », a entamé Abraham Sonty dit Koundouwaka.

Puis il explique les raisons de sa conférence de presse

« Pourquoi j’ai appelé cette conférence ? », s’interroge-t-il avant de s’expliquer.

En rentrant plus dans le détail, il explique,

« J’ai vu ce que notre confrère Élie Kamano a fait avec certains artistes. C’est bien ce qu’il a fait. Mais le mal, il n’a droit de parler au nom de tous les artistes. On ne l’a pas donné ce grade d’abord. Il est simple Élie Kamano. Il doit juste parler au nom de sa structure. Tu parler au nom de ton clan, de ceux qui t’accompagnent mais ne dis pas les artistes guinéens. Quiconque sort pour parler au nom de tous les artistes, je vais intervenir », a promis l’auteur de la chanson « ma Maman n’a raison »

L'artiste au pieds magique tranche

« C’est seul le président de tous les artistes, Mamadou Lakras Cissoko qui doit seul parler au nom de tous les artistes », indiqué Abraham Kaba alias Koundouwaka.

Par ailleurs, le principal conférencier a rappelé que ses projets ont été bloqués à un moment donné dû à un fait qui opposé Élie Kamano et certains artistes.

« Il y a quelque chose qui s’est passé entre Élie et certains artistes à un moment donné, je sais sais la crédibilité que ça nous a enlevé. Ça bloqué mes projets, ça créé de scandales dans les milieux culturels. On nous traitait comme des menteurs, des personnes qui ne sont pas crédibles, des personnes qui ne sont pas honnêtes. Parce que gens là passaient que nous sommes les tous mêmes racailles alors c’est pas le cas », a dénoncé Abraham Sonty.

koundouwaka-conf-6juin23-confe

Son second conférencier qui est le président de l’USAMGUI à tenu à rassurer que ce linge a été bien lavé en famille.

« c’est jeunes ont compris puisqu’ils sont allé présenter les excuses pour leur agissement et ont rassuré de ne plus reprendre pour le rayonnement de notre culture». a-t-il ajouté pour finir.

Mariame Cissé pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos