En ligne (connectés) : 0 18

Clash/Génération RAP : Le torchon brûle entre Bill de Sam et Djanii Alfa.

clash-bill-de-sam-et-djanii-alfa

Rien ne va entre Djanii Alfa et Bill de Sam. Tout serait parti d’une déclaration du doyen du rap en Guinée Bill de Sam lors de la conférence de presse du groupe « Utimatum » à la maison de la presse de Coleyah.

Dans son intervention en tant qu’invité sur l’évolution du rap en Guinée, le rappeur Bill de Sam a déclaré que le rap, dans son évolution actuel en guinée, n'est plus centré dans le cadre objectif. Selon lui, c'est un rap de copier-coller type français

« On peut dire que les anciens sont partis mais ceux qui sont revenus, ils n’ont pas pris le flambeau…ils ont essayé de copier les rappeurs français, or les rappeurs français ont compris que le rap est en Afrique. Les gens sont perdus », a lancé Bill de Sam lors de cette rencontre.

Une sortie médiatique que le rappeur Djanii Alfa n’a pas appréciée. Il a indiqué chez nos confrères de génération224 que Bill de Sam est juste un aigri

« Bill de Sam est juste un aigri, c’est de la préhistoire... Ils n’ont pas compris que c’est une question de générations. Par la faute des gens comme lui, c’est très compliqué de créer une industrie hip-hop en Guinée... » dit-il avant d’ajouter « La nouvelle génération a fait des choses que les anciens n’osaient même pas faire... le grand n’a pas l’esprit hip-hop... Ils ont abandonné le rap et nous sommes en train d’essayer de professionnaliser la musique rap et d’en faire une industrie.  Cette nouvelle génération a fait des choses que Bill de Sam ne fera jamais de toute sa vie », martèle Djanii Alpha.

Ce Dimanche, 20 janvier 2019, à travers sa page facebook, Bill de Sam a réagi à cette déclaration du rappeur Djanii Alfa. Il a écrit ceci

«  Djani Alpha, je ne doute pas de la compétence de la nouvelle génération de rappeurs. Non. Pas du tout. Je m'inquiète plutôt de l'orientation qu'à pris depuis longtemps le Rap en Guinée. Va falloir que je joue mon rôle de grand frère. Du doyen », a signalé le doyen du rap en Guinée.

Poursuivant, il ajoute ceci

« l'Afrique a aujourd'hui plus que besoin de toutes ses forces, y compris les rappeurs. Ramenons donc le Rap à ses valeurs essentielles.  Celles qui mettront la création artistique au service du peuple. C'est dans cet optique que j'ai ténu à participer au projet ULTIMATUM auprès de Phaduba et Sagnolik…Djani, insultes moi comme un petit frère. J'encaisserai comme un grand frère. Mais je serai toujours là. De près ou de loin. Cela depuis 1988. Et ma porte t'est grandement ouverte », dit Bill de Sam.

En tout cas le clash est loin de finir entre l'ancienne et la nouvelle génération du Rap en Guinée.

N'Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos