En ligne (connectés) : 0 36

Deux-cent milliards de francs guinéens détournés : la ministre Zenab Camara clame son innocence

zenab-drame-nabaya

Ministre de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, Zenab Nabaya Camara est accusé d'avoir détourné près de deux cent milliards de francs guinéens. Sa réaction ne s'est pas fait attendre. Sur sa page Facebook, elle clame son innocence et demande des preuves à ceux qui l'accusent.

« En attendant que vous n'apportiez la preuve des " faits" révélés dans votre " enquête" auprès sans doute de sources douteuses , je vous pardonne votre outrage et votre outrance》, commence la ministre qui se désole de la "complicité " de la presse avec des cadres et personnalités véreux qui, pour parvenir à leurs fins sont prêts à tout.

Puis elle clame

« J'insiste, je n'ai rien à me reprocher ni à cacher. Le moment venu, la vérité sera connue de tous et Dieu rendra justice », a fait savoir Zenab Nabaya Camara.

Poursuivant, elle assure à ce jour n'avoir été mise en cause dans aucune affaire relevant de sa gestion actuelle ou antérieure.

« A commencer par Monsieur le Président de la République,  personne ne m'a encore incriminé ou interpellé à propos de prétendus détournements, encore moins m'intimer de rembourser quoi que ce soit. Je défie quiconque de prouver le contraire », a déclaré la ministre de l'enseignement technique et professionnel.

Pour elle, il est clair qu'une course à sa succession est déjà engagée à la veille du remaniement ministériel annoncé. Toutefois, elle assure ne pas s'en préoccuper car son honneur et sa réputation de femme restent plus importants et elle les défendra au prix de sa vie.

Elisabeth Zézé Guilavogui


A propos de l'auteur :

224infos