En ligne (connectés) : 0 16

Lancement des travaux de Guinée Business Forum : Discours d’Ansoumane Kaba 2e Vice-Président du GBF et Président du CNP-Guinée

discours-gbf-ansoumane-kaba

Monsieur le Ministre d’État, Ministre de l’Industrie et des PME,

Mesdames et Messieurs les Ministres,
Chers Partenaires techniques et financiers de la Guinée,
Chers collègues acteurs du secteur privé,

Permettez-moi de prime abord, au nom du secteur privé que je représente ce jour, en tant que 2e vice-président de Guinée Business Forum, de remercier Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, d’avoir trouvé du temps dans son agenda chargé, afin d’assister à cette cérémonie dont l’importance stratégique pour le développement économique et social de notre pays, n’est plus à démontrer.

Mesdames et Messieurs,
Comme le dit l’adage : « Tout vient à point nommé, à qui sait attendre ». Nous pouvons donc dire que le secteur privé guinéen n’aura pas attendu en vain.
En effet, il convient de rappeler que la structure de « Guinée Business Forum » a été adoptée lors de l’atelier de Dialogue Public Privé organisé par le Groupe de la Banque mondiale le 30 avril 2014, il y a de cela 7 années. Sept années durant lesquelles, différentes parties prenantes dont le gouvernement, sous le leadership de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, le Groupe de la Banque Mondiale et le secteur privé guinéen ont contribué à réunir les conditions nécessaires au lancement et à la mise en œuvre de Guinée Business Forum. C’est le lieu de saluer vivement les efforts de toutes les parties prenantes pour leur engagement.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,

En cette période de crise économique liée à la pandémie de la COVID-19 qui fait des ravages tant sur le plan humain, que sur le plan économique, financier et social, il convient de s’organiser pour assurer la résilience du secteur privé national, moteur du développement économique et social de notre pays.
Que pouvons-nous trouver donc, de plus idoine et efficient que le Guinée Business Forum à cet effet ?

Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,

En cette circonstance particulière, le Gouvernement guinéen, à travers la mise en œuvre lancement de cette plateforme, démontre une fois de plus l’importance qu’il accorde au secteur privé dans le développement de notre pays. Le secteur privé quant à lui réaffirme sa ferme volonté de parler désormais d’une seule voix et d’avancer dans une seule et même direction : celle du progrès et du développement de sa contribution dans la prospérité de la nation.

J’en veux pour preuve, la présence à mes côtés, dans un consensus remarquable, de mes Pairs, respectivement Présidents du CEPEG et du PAG, ainsi que toutes les Associations Professionnelles ici représentées, fortement engagées à entreprendre ensemble, les efforts collectifs visant à apporter notre modeste pierre à l’édification et au rayonnement de notre pays.

Je voudrais aussi exprimer notre sincère gratitude au Groupe de la Banque Mondiale au travers de la Société Financière Internationale, qui s’inscrit dans cette vision qui est la sienne, de contribuer à l’essor économique des pays africains. Merci également au secrétariat technique du dialogue permanent public privé (DPP) qui a abattu un travail remarquable qui nous a mené à la mise en place du GBF.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,

Il convient également de noter que le secteur privé guinéen fait face à de nombreux défis : tels que la valorisation du contenu local qui passe par la formation et le transfert de compétences ou encore l’informalité, la création d’emplois décents et la dette intérieure, l’environnement institutionnel règlementaire, les réformes structurelles, l’amélioration du climat et de l’environnement des affaires, pour ne citer que ceux-là.
Relever ses défis passent indubitablement par l’instauration d’un dialogue public-privé de qualité, qui prend en compte toutes ces préoccupations qui sont des contraintes au progrès de notre pays, afin d’assurer le bien-être de tous les guinéens.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,

Le secteur privé guinéen n’a plus à démontrer son potentiel. La priorité est à l’émergence d’un secteur privé fort et à la création, entre autres, davantage de champions nationaux. Notre succès dépend tant de l’engagement et de la volonté des acteurs du Secteur Privé, que de l’ouverture et de l’accompagnement des acteurs du secteur public, que vous nous proposez avec la mise en œuvre de ce Guinée Business Forum. En tant que représentant du secteur privé, permettez-moi, Monsieur le Premier Ministre, de vous assurer de notre ferme volonté de nous engager dans ce dialogue public-privé dont nous attendons beaucoup.

Au-delà des bonnes intentions que renferment plusieurs de nos lois en faveur du secteur privé, doivent désormais se joindre davantage de mise en application, de suivis et de contrôles de nos autorités publiques. Sans cela, les bonnes intentions de nos lois, mesures et projets ne produiront jamais les résultats escomptés.

Que veut l’entrepreneur, le chef d’entreprise guinéen aujourd’hui ? C’est de faire fonctionner une entreprise qui délivre des biens, services ou projets, crée de l’emploi et contribuer à l’économie nationale et à la prospérité du peuple guinéen. Plus il y aura d’entreprises, plus il y aura d’emplois et plus grande la contribution à l’économie nationale sera.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais aussi vous dire au nom de tous mes pairs, que l’effort que nous entreprendrons désormais est un effort collectif qui ne pourra que produire des résultats qui bénéficieront à l’ensemble de la population de notre cher pays.
Au nom de tous également, permettez-moi de renouveler nos sincères remerciements pour votre disponibilité et pour toute votre attention.

Je vous remercie


A propos de l'auteur :

224infos