En ligne (connectés) : 0 42

1er Mai en Guinée : Le Secteur privé souhaite une bonne fête du travail à l’ensemble des travailleurs (communiqué)

Ansoumane-Kaba

A l'occasion de la journée internationale des travailleurs célébré en Guinée comme partout ailleurs dans le monde, le secteur privé Guinée représenté par son Président M. Ansoumane KABA a adressé un message de bonne fête à l'ensemble des travailleurs.

Dans un contexte de crise liée à la pandemie COVI-19 et à la réapparuition du virus Ebola, le Président du CNP Guinée a salué les efforts du gouvernement Guinéen en faveur du secteur privé.

Ci-dessous l'intégralité du communiqué :

DECLARATION DU SECTEUR PRIVE A L’OCCASION DE LA FÊTE DU TRAVAIL – 1er MAI 2021

Mesdames et Messieurs les partenaires sociaux, en vos rangs, grades et qualités,

Je voudrais, au nom de l’ensemble du Secteur privé national, adresser à la classe ouvrière guinéenne, une chaleureuse fête du travail en ce 1er Mai 2021 bien que le Covid19 nous empêche pour la deuxième année consécutive de nous réunir.

Employeurs et employés de Guinée se doivent dans un élan de solidarité d’accompagner les efforts du Gouvernement pour bouter la pandémie du Covid19 et Ebola de notre pays dans le cadre d’un dialogue entre partenaires sociaux que nous sommes.

De crise sanitaire, le Covid19 se transforme en crise socio-économique sans précédent aux conséquences déplorables tant en termes d’arrêt de travail qu’en termes de fermetures d’entreprises et de pertes de travail avec pour conséquences la baisse des revenus des ménages et du Trésor public.

C’est le moment de saluer les efforts consentis par le Gouvernement pour minimiser les impacts de la crise sur l’emploi.

Nous saluons également et à juste titre les efforts du Gouvernement au profit des ménages les plus défavorisés. Le Secteur privé sollicite le soutien indispensable de l’Etat dans son effort de maintien de l’outil de travail et de production afin de préserver les emplois.

Les problèmes de trésorerie sont en passe d’avoir raison de la farouche volonté des chefs d’entreprise de maintenir les emplois. C’est par contrainte qu’un chef d’entreprise est amené à mettre au chômage technique ou à licencier des employés. Et si on n’anticipe pas ensemble sur les solutions concertées, les mois à venir seront déplorables.

Dans l’espoir d’un avenir immédiat meilleur, je souhaite une fois encore au nom des patronats de Guinée, une bonne et heureuse fête du Travail à nos partenaires.

Je vous remercie !

Ansoumane Kaba

Président du CNP Guinée

2e vice-président du Guinée Business Forum

Représentant du secteur privé

1ermai-cnp-guinee


A propos de l'auteur :

224infos