En ligne (connectés) : 0 38

Augmentation du prix du carburant : L’union des consommateurs invite les autorités à prendre des mesures d’accompagnements

Ousmane-Keita

Sans nul doute la Guinée connaitra  une augmentation du prix du litre du carburant à la pompe dans les jours à venir. L’union des consommateurs qui n’est pas surprise par cette situation invite, cependant,  les autorités à prendre toutes les mesures nécessaires pour soulager le consommateur.

Les populations guinéennes doivent s’attendre à une augmentation du prix du litre du carburant à la pompe. Cette démarche des autorités intervient à un moment où le pays est confronté à une crise sanitaire liée à la pandémie du covid-19. Une démarche compréhensible pour l’union des consommateurs de Guinée, car le prix du baril  du pétrole est à la hausse à l’international.

« En 2021, le coût du pétrole est monté de façon vertigineuse. Il est passé de 50 à 68% d’augmentation, c’est une augmentation de 35pourcent. Donc je pense qu’il serait très difficile qu’on n’ait pas une augmentation sur le prix du litre à la pompe dans notre pays », a-t-il signalé.

Une hausse du carburant engendrerait forcément la hausse du prix des denrées alimentaires, mais aussi les frais de transport. Le président de l’union des consommateurs de Guinée, invite le gouvernement à la mise en place des  mesures d’accompagnements pour soutenir le panier de la ménagère.

«  Il faut comprendre que quand le prix du carburant monte, automatiquement il y’aura une augmentation du prix du transport, de l’alimentation et autres. Donc à cet effet, le gouvernement nous a promis qu’il y aurait des mesures d’accompagnements. Et nous, nous attendons avec beaucoup d’impatience que ces mesures là soient divulguées à tous les consommateurs de façon à ce qu’on puisse savoir de quoi il s’agit. Nous espérons à ce qu’on soit invité pour savoir quels sont ces éléments là qui sont mis à la disposition de la population à fin de mieux vivre ce moment là », a-t-il déclaré.

Même si l’augmentation du prix du carburant n’est pas encore effective sur le terrain, beaucoup de stations d’essence ont préférées fermées pour garder les stocks restants. Ce qui est inadmissible pour le président de l’union des consommateurs de Guinée.

« Même si il y a eu augmentation, il faut qu’on se dise la vérité, elle joue sur le stock passé mais pas sur les commandes à venir. Donc les prix normalement ne devraient pas changer. C’est aberrant dans la mesure où je pense qu’ils veulent faire la spéculation. Et c’est ce don’t on n’a pas besoin. Alors nous allons demander au gouvernement à travers le ministre des eaux et carbure de sanctionner avec la dernière énergie les structures qui font tout sauf le commerce », a-t-il déploré le président des consommateurs Guinéens.

Ousmane Keita invite, par ailleurs, les transporteurs et commerçants qui augmentent les prix des denrées alimentaires de façon unilatérale, de revenir à la raison pour le bonheur du consommateur Guinéen.

Fodé Bakary Dansoko pour 224 infos


A propos de l'auteur :

224infos