En ligne (connectés) : 0 42

1ère Edition du Salon de l’Industrie de Guinée : Discours de M. Ansoumane Kaba, 2ème vice-Président Guinée Business Forum

ansoumane-kaba-salon-industrie

A l'occasion du premier salon dédié à l'industrie et des PME, voici le discours complet tenu par M. Ansoumane Kaba, deuxième vice-président de Guinée Business Forum (GBF).

Vice-Président du GBF

Président du CNP-Guinée

1ère Edition du Salon de l’Industrie de Guinée SIG2021

Monsieur le Ministre d'État à la Présidence, Conseiller spécial du Président de la République, Ministre de l'Industrie et des PME,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs, les représentantes et représentants des institutions internationales,

Mesdames et Messieurs, les représentantes et représentants du secteur privé,

Mesdames et Messieurs, les représentantes et représentants de la société civile,

Mesdames et Messieurs, en vos rangs, grades et qualités, tous protocoles respectés,

Honorables invités,

Monsieur le Ministre d'État à la Présidence,

Vous avez engagé au côté de son Excellence Monsieur le Président de la République, plusieurs réformes visant à améliorer le climat des affaires en République de Guinée, dont notamment la redynamisation du dialogue Public-Privé, qui nous permet de nous retrouver encore une fois, ensemble, ce jour, pour parler de manière constructive, de l'avenir économique et social de notre cher Pays.

Evoquant le thème qui nous réunit ce jour, il est important de rappeler que l'industrialisation et le développement vont de pair. En effet, presque aucun pays au monde n'est parvenu à enclencher une dynamique de développement ou d’émergence économique sans établir, au préalable, une solide base industrielle.

Cette industrialisation est un enjeu majeur pour la Guinée. C’est donc un honneur pour moi de prendre la parole aujourd’hui en tant que 2ième Vice-Président du Guinée Business Forum et représentant du secteur privé guinéen à l’occasion de cette 1ère Edition du Salon de l’Industrie de Guinée, SIG 2021.

Cette assemblée est pour nous une occasion solennelle de féliciter le Ministère de l’Industrie et des PME pour l’organisation de cette 1ère Edition qui démontre, et j’en suis convaincu, illustrera en même temps avec brio toute la volonté du Gouvernement à développer le secteur industriel en Guinée.

Certes il faut souligner que des progrès certains en matière de facilitation de l'activité industrielle ont été enregistrés ces dernières années. Toutefois, il n’en demeure pas moins que notre industrie reste confrontée à certaines difficultés.

Premièrement, le développement industriel en Guinée a historiquement eu à faire face à de nombreux défis, et les répercussions de la pandémie de COVID‑19 mettent, de surcroit, à rude épreuve les acteurs du secteur industriel guinéen, même si nous reconnaissons les mesures fortes prises par le gouvernement pour nous aider à traverser cette crise.

Deuxièmement, il convient de relever des problèmes structurels de compétitivité, liés aux coûts de facteurs de production, dont l'énergie, l'eau, les intrants importés, ainsi qu'au manque de performance logistique et à la faible disponibilité d'une main d'œuvre qualifiée et directement productive. Qui plus est, l'accès au foncier industriel, demeure problématique pour les petites et moyennes entreprises industrielles.

Mais ces difficultés ne constituent point une fatalité et nous pouvons, Monsieur le Ministre d'État, Mesdames et Messieurs, à l'instar des pays émergents qui ont réussi leur transformation structurelle, faire face à ces obstacles, au moyen d’efforts concertés du public et du privé.

Ces efforts, s’ils sont bien structurés, soutenus et inscrits dans la durabilité, permettront sans aucun doute de construire une capacité d’industrialisation, de production et de diversification de l'économie, sans oublier bien entendu la croissance économique.

Nous pensons également que cette industrialisation doit indubitablement passer par l’émergence de champions nationaux pour en démultiplier les effets sur l'ensemble de l'économie nationale et permettre ainsi aux opérateurs économiques nationaux guinéens d'être partie prenante et contributeurs significatifs à la réalisation du PIB.

C'est dans cet esprit constructif et positif que le Secteur Privé se trouve, résolument engagé pour l'avènement d'une industrie guinéenne prospère, compétitive et dotée d’atouts essentiels pour saisir les opportunités offertes par la ZLECAf. De ce fait, ce Secteur Privé sera davantage créateur de richesses et d'emplois durables qui contribueront à la paix sociale et au bonheur de la population de notre cher pays.

Mais pour atteindre l’ensemble de ces objectifs, il est impératif que  le Secteur Privé soit uni et solidaire pour s’engager dans ces efforts que nous évoquions tantôt, et entreprendre ce dialogue  bénéfique et porteur avec le Secteur Public.

Pour atteindre ces objectifs, il faudrait également que le Secteur public considère davantage le Secteur Privé national comme un partenaire privilégié. Pour cela, nous saurons compter sur le Gouvernement qui a affirmé dans son Plan National de développement, sa volonté de permettre au Secteur Privé de jouer réellement son rôle de fournisseur de richesses et d'emplois, dans un environnement des affaires rendus favorables par les mesures que les pouvoirs publics prendront à cet effet.

Ce dialogue public-privé que nous plaçons au centre de nos préoccupations est un mécanisme institutionnel qui rapproche ces deux secteurs, dont l’un ne peut pas déployer ses actions sans l’autre. Grâce à ce dialogue, il y a plus de chances pour que les gouvernements promeuvent des reformes raisonnables et pragmatiques et que les entreprises s’y rallient et y adhèrent facilement parce qu’on les aura consultées en amont et qu’on aura recueilli leurs avis et préoccupations.

Dans ce contexte, nous souhaitons que cette 1ère Edition du Salon de l’Industrie de Guinée puisse contribuer efficacement aux débats et futures actions qui permettront de faire entrer la Guinée dans la sphère des pays industrialisés. Ce sera l’occasion d’opérer un diagnostic des problèmes auxquels est confrontée le secteur industriel guinéen, d’effectuer un état des lieux sur les opportunités qu’il offre et, partant, de la manière de les exploiter, pour finir par la définition des choix stratégiques à adopter afin de favoriser la croissance et le développement de l’industrie en République de Guinée.

De par ces différents points majeurs, cette 1ère Edition du Salon de l’Industrie de Guinée sera, je l’espère, l’occasion d’influencer positivement la dynamique de l’industrialisation de la République Guinée.

Tenant compte de ces différents objectifs visés, permettez-moi de rappeler ici que l’objectif du Guinée Business Forum vise justement à améliorer l’environnement des affaires et à entamer la transformation structurelle de l’économie guinéenne, et ce, à travers ce dialogue public-privé qui se doit d’être efficace, encore une fois.

Je vous remercie pour votre aimable et précieuse attention.

ansoumane-kaba-2salon-industri

ansoumane-kaba-3salon-industri ansoumane-kaba-4salon-industri


A propos de l'auteur :

224infos