En ligne (connectés) : 0 35

Cadre de concertation : les patronats Guinéens se réjouissent des nouvelles mesures prises par le colonel Mamady Doumbouya pour rendre le secteur privé dynamique.

cadre-concertation-patronats

Les concertations initiées par le comité national pour le rassemblement et le développement se poursuivent avec les acteurs sociopolitiques et économique du pays. Le patronat Guinéens a rencontré ce jeudi le président de la junte au palais du peuple pour une bonne marches des entreprises du pays.

Pour ces propriétaires d’entreprises, c’est un bon départ pour nouvelle dynamique de développement.

Cette concertation pour une transition apaisée, crée de l’espoir dans les rangs des acteurs sociopolitiques et économique du pays. Pour le président du patronat Guinéen, cette rencontre avec le nouveau pouvoir a été fructueuse car selon lui, la vision du président Mamady Doumbouya est d’avoir un secteur privé dynamique et efficace.

« Ça été une rencontre très fructueuse parce que les mesures et la vision du président qu’il a exprimé va dans le sens d’avoir un secteur privé dynamique. Et il a instruit que le secteur privé soit uni et indivisible. C’est ce qui a été d’ailleurs la mesure la plus importante parce que 37 ans, nous avons un secteur privé divisé parce que le politique s’est mêlé et ça amener d’autres à penser qu’ils peuvent être des patrons » a t-il exprimé le président du patronat Guinée

cadre-concertation-kaba-guiter

Dans la même lancée, le président national du patronat Guinéen, a rappelé le rôle du patronat en république de Guinée qui a pour mission de créer un havre de paix.

« Le rôle du patronat, ce n’est pas de tendre la main simplement à l’État car le patronat, c’est le syndicat des employeurs, le patronat, c’est celui qui crée de l’emploi, qui mobilise les entrepreneurs, qui développe les activités dans le pays et en fin le patronat, c’est celui qui a une valeur ajoutée pour créer un havre de paix dans le pays. C’est ça le patronat mais pas ceux qui viennent dire je suis le patron. On ne s’approprie pas des biens de l’État ou les marcher de l’État sans pouvoir les réaliser ou mobiliser les capitaux » a t-il précisé

Il faut rappeler que cette concertation du nouveau pouvoir avec les acteurs socio-politiques du pays est saluée par bon nombre de patriotes qui pensent que c’est la voie la plus sure pour sortir la Guinée de cette crise.

Fodé Bakary Dansoko pour 224 infos.org


A propos de l'auteur :

224infos