En ligne (connectés) : 0 47

Dialogues sur l’Inclusion Financière en Guinée : les organisateurs annoncent les couleurs de l’événement

diafin19-conf-presse

En prélude au lancement de Dia’Fin, première série de dialogues de haut niveau sur l’inclusion financière en Guinée et en Afrique, les organisateurs ont animé une conférence préparatoire ce mardi, 30 avril 2019 dans un réceptif hôtelier de la place. Sous la haute autorité de la banque centrale de la république de Guinée, les conférenciers ont annoncé les couleurs de l’événement.

C’est une première en Guinée. Le Dialogue sur l’Inclusion Financière en Guinée et en Afrique va ouvrir ses portes le 3 Mai 2019. Le thème retenu pour cette session est ‘’ le numérique au service de l’inclusion financière : quels sont les avancées, enjeux et défis ?’’ En prélude donc à l’organisation de cette rencontre qui va regrouper plusieurs acteurs du monde économique et du numérique, la banque centrale en collaboration avec ses partenaires a annoncé les couleurs de cette édition.

diafin19-presse

« L’inclusion financière c’est la mise à disposition de la population qui est en marge du système financier classique, l’esprit financier à moindre coût et avec moyen de tracasserie. C'est-à-dire qu’il faut mettre le citoyen lambda à l’abri de toutes les tracasseries, de toute l’exclusion dont font l’objet au niveau du système bancaire classique. Ce dialogue va être une opportunité pour que le grand public ait des informations qu’il n’avait pas. Et lorsque le grand public aura toutes ses informations à sa portée, ça pourrait même constituer une contrainte pour les institutions financières qui seront convier à ce dialogue »,  a indiqué Kèmo Condé directeur général de la supervision financière à la banque centrale de la république de Guinée.

diafin19-2presse

Souleymane Bah directeur de la banque commerciale à Ecobank Guinée, un des participants à ce grand échange a martelé l’objectif de cette initiative.

« Notre objectif c’est quoi aujourd’hui, c’est que les services bancaires, les services financiers d’une manière générale ne soit pas considéré comme étant des services privilégié mais que ca soit des services simples, disponibles, accessibles à tous les citoyens guinéens à tous moments, en tous lieux et vraiment le consommateur puisse choisir les services qui l’intéresse », dit-il.

diafin19-mariam-presse

Pour sa part, Mariam Tendou Camara directrice générale de la structure  Baantou Events une des organisations participantes à la série de dialogue sur l’inclusion financière en Guinée, estime que cette initiative est la bien venue en Guinée « le dialogue  sur l’inclusion financière en Guinée et en Afrique est née de l’approbation par la banque centrale de pouvoir mettre justement ce programme de série de dialogue. On n’est très heureux et très ravis de pouvoir le faire ici en Guinée », indique-t-elle.

Il faut noter que les travaux de lancement de cette série de dialogues sont prévus le 3 mai prochain.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos