En ligne (connectés) : 0 39

Rentrée des classes 2022-2023 : déclaration du Ministre Guillaume HAWING

guillaume-hawing-conseil

Madame et Messieurs les Inspecteurs Régionaux de l’Education

Mesdames et Messieurs les Directeurs Préfectoraux/Communaux de l’Education

Vaillants Cadres et Enseignants

Chers Partenaires Sociaux, Techniques et Financiers

Chers(es) Élèves et Parents d’élèves.

Après trois mois de vacances scolaires, élèves, encadreurs et enseignants reprendront le chemin de l’école ce Mardi, 04 Octobre 2022 au compte de l’année scolaire 2022-2023.

Celle précédente (l’année scolaire 2021-2022) a été pour nous tous, une année de constatation, une année de diagnostic réel dont les résultats sont ahurissants. Aujourd’hui, plus que jamais, force est de reconnaitre que notre école, l’école guinéenne est au bord du gouffre ; nous pouvons même affirmer sans risque de nous tromper qu’elle est dans un gouffre d’incertitude sans précédent.

Les résultats des examens nationaux session 2022 en sont une parfaite illustration (17% à l’examen d’entrée au collège, 15% au BEPC et 9% au baccalauréat). Jamais l’éducation guinéenne n’avait atteint un niveau de qualité aussi bas, tout au moins dans les faits.

Mesdames et Messieurs

Je vous donne l’assurance qu’après une année de diagnostic, l’année scolaire 2022-2023 sera une année d’actions intenses. C’est pourquoi, au cours de l’atelier préparatoire tenu du 29 au 30 Septembre aux centres de Kindia et de Faranah, il a été question, entre autres, des nouvelles directives contribuant à bâtir des bases solides d’une nouvelle école de la République, une école qualifiante, professionnalisante et unificatrice ; une école capable de fabriquer un guinéen nouveau, compétent, intègre et patriote.

Parmi ces directives, nous pouvons citer :

- Le relèvement du taux d’inscription à travers le recrutement obligatoire au CP ;

- La gestion rationnelle du personnel enseignant ;

- Le renforcement de l’encadrement pédagogique ou supervision de proximité des enseignants et encadreurs ;

- L’instauration de la rigueur dans les classes intermédiaires au même titre que les classes d’examens ;

- L’inspection pédagogique des enseignants en situation de classe et l’inspection administrative des encadreurs ;

- La lutte contre les pratiques déviantes dans l’environnement scolaire, notamment :  les châtiments corporels, les brimades, la violence verbale ou physique, les agressions sexuelles, etc… ;

- La gestion efficace des ressources financières et matérielles ;

- La relance des activités sportive et culturelle ainsi que la promotion du mérite scolaire ;

- Le renforcement de l’hygiène dans les milieux scolaires ;

- La vulgarisation et le respect du code de conduite dans les écoles et établissements.

Je voudrais profiter de cette occasion pour appeler chaque acteur à faire preuve de responsabilité dans l’accomplissement de ses devoirs pour qu’en fin, notre école puisse rayonner.

Chers(es) Élèves

Sachez que l’avenir c’est maintenant qu’il faut le préparer. Ce beau pays et ses immenses richesses vous appartiennent. Vous ne pourrez réussir qu’à travers le travail acharné, le mérite et la discipline. Vous êtes l’avenir et nous comptons sur vous pour relever les nombreux défis auxquels notre chère Nation sera confrontée. C’est pourquoi, je vous exhorte à bannir la fraude au profit du mérite et de l’excellence. Comptez sur vous-mêmes pour mériter votre réussite. Sachez que l’échec, non plus, n’est pas une fatalité, mais une leçon de vie.

Chers parents d’élèves,

Je vous exhorte à inculquer les valeurs morales et sociétales dans l’esprit de vos enfants : intégrité, honnêteté, travail, mérite. Joignez-vous à nous pour qu’ensemble, nous puissions éradiquer la fraude à l’école, ce mal qui gangrène le système éducatif guinéen depuis plusieurs années. La bonne éducation constitue l’héritage le plus précieux que l’on puisse léguer à ses enfants.

Chers Enseignants

Notre école sera ce que vous voudriez qu’elle soit. L’école c’est d’abord vous, c’est ensuite vous, c’est enfin vous. Vous êtes une boussole pour notre école ainsi que pour la société entière. Comme le disait William Arthur WARD : « Un professeur médiocre parle. Un bon enseignant explique. Un excellent enseignant démontre. Un très grand enseignant inspire ».

Chers encadreurs (IRE, DPE/DCE, Directeurs et Chefs d’Etablissements)

Sachez que vous n’êtes pas en compétition les uns contre les autres. A l’éducation, tous les moyens ne sont pas permis pour arriver à ses fins. La rigueur administrative et pédagogique doit être de mise. La quantité doit être proportionnelle à la qualité dans tous les cycles et dans toutes les classes (classes intermédiaires comme classes d’examens). Vous serez périodiquement évalués suivant les contrats de performance que vous avez signés, non par rapport à un taux élevé d’admission de vos candidats obtenu en violation des textes règlementaires. Vous êtes les garants des valeurs du CNRD et de la mise en œuvre de la politique du MEPUA dans vos juridictions respectives car, nous ne le dirons jamais assez, la « refondation de l’Etat » passera nécessairement par la refondation du système éducatif.

Chers Cadres du niveau central

Retroussons davantage les manches, accélérons la mise en œuvre des projets afin de favoriser une transformation rapide, quantitative et qualitative de notre système éducatif.

Chers partenaires sociaux (syndicats et associations de parents d’élèves)

Privilégiez l’union entre vous et le dialogue entre vous et nous en vue d’une année scolaire paisible. Les grèves récurrentes font partie des facteurs qui minent l’école guinéenne et freinent son développement. Asseyons-nous toujours et discutons afin de trouver solution à vos différentes préoccupations qui sont aussi les nôtres.

La refondation de l’éducation guinéenne, c’est maintenant ou jamais. Ensemble, nous y parviendrons sans nul doute !

A cet instant solennel, je voudrais profiter pour remercier et exprimer la profonde gratitude de tous les enseignants et encadreurs au CNRD et à son Président, Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées ainsi que Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr Bernard GOUMOU pour les innombrables efforts qu’ils ne cessent de consentir pour doter notre pays d’une « éducation de qualité, équitable et inclusive » ; mais aussi et surtout, pour l’autorisation du recrutement en cours de plus de 15 000 enseignants contractuels communaux.

Pour terminer, je remercie tous les Partenaires Techniques et Financiers de notre système éducatif pour leur appui constant au Gouvernement Guinéen ainsi que les Partenaires Sociaux pour leur bonne collaboration.

Vive l’école guinéenne !

Vive une année scolaire paisible et réussie !

Bonne rentrée à toutes et à tous !

Je vous remercie !


A propos de l'auteur :

224infos