En ligne (connectés) : 0 34

Kankan : Démarrage des cours dans les écoles techniques et professionnelles…

Kankan: Démarrage des cours dans les écoles techniques et professionnelles

Après une pause estivale de trois mois, les étudiants des établissements d'enseignement technique et de formation professionnelle ont entamé leur retour à l'école ce lundi 9 octobre 2023, à travers tout le territoire de la Guinée.

La cérémonie officielle de reprise des cours à Kankan s'est déroulée à l'école des soins et de la santé communautaire, en présence des autorités locales.Cette rentrée scolaire concerne exclusivement les étudiants de deuxième et troisième année, répondant partiellement à l'appel du ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle guinéen.

La journée a débuté à huit heures avec la participation des autorités régionales, des responsables d'établissement, des enseignants, ainsi que de quelques élèves présents pour cette occasion.

demmarage-cours-ecoles-techniq

L'inspecteur régional de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Aly Kake, s'est réjoui de cette rentrée en déclarant :

« C'est avec satisfaction que je constate que le centre choisi pour cette rentrée a pris toutes les mesures nécessaires pour accueillir les autorités. La direction et les enseignants ont répondu à l'appel, bien que les résultats des élèves de première année ne soient pas encore disponibles et que ceux de troisième année soient en stage dans les établissements de santé de la ville.»

Kankan: Démarrage des cours dans les écoles techniques et professionnelles

Le Gouverneur de la région, le Colonel Moussa Condé, a souligné l'importance cruciale de ce secteur pour le bien-être de la population.

« Un enseignant peut commettre une erreur similaire à celle d'un mécanicien ou d'un autre professionnel, mais l'erreur d'un médecin ou d'une infirmière peut entraîner la mort de personnes. Je vous exhorte donc à écouter attentivement et à mettre en pratique les enseignements que vous recevrez de vos instructeurs présents ici.»

De son côté, le directeur de l'école des soins et de la santé communautaire a souligné le défi du manque d'espace auquel ils sont confrontés :

« Nous n'avons pas notre propre établissement, cet endroit que nous occupons actuellement appartient à l'hôpital, et il ne convient pas à un environnement d'apprentissage de qualité. Chaque jour, nous sommes exposés aux émanations de gaz d'échappement des générateurs utilisés pour l'électricité. Nous sollicitons donc l'aide des autorités pour obtenir une école appropriée, car nous disposons déjà d'un site qui pourrait accueillir une école de santé digne de ce nom,» a plaidé Sékou Condé, directeur de l'école des soins et de la santé communautaire de Kankan.

Il convient de noter que malgré l'absence de certains étudiants, la rentrée académique dans le domaine de l'enseignement technique et de la formation professionnelle a été effectuée avec succès.

Facely Sanoh pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos