En ligne (connectés) : 0 13

Déguerpissement à Kaporo rails : les élèves contraints d’abandonner les études

kaporo-rails-eleves-chomage

Le collectif des victimes de Kaporo rails a  animé une conférence de presse ce mercredi.

Au cours de cette rencontre avec les hommes de medias, les victimes du déguerpissement au centre directionnel de Koloma (Kaporo rails) on dénoncé la manière à la quelle l’Etat à procéder et les conséquences qui en découle.

Plusieurs écoles et des maisons ont été démolies lors de l’opération de déguerpissement enclenché par le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire. Le collectif dénonce indique dans lequel les victimes se trouvent aujourd’hui

«  Nous avons des enfants dehors, des femmes dehors, des vieillards dehors, la belle étoile nous serve de couverture », dit El Hadj Alpha Oumar Diallo, le président du collectif des victimes du déguerpissement.

Cette situation laisse une statistique alarmante dans le domaine de l’éducation car beaucoup d’élèves se retrouvent au chômage.  pour cause même les écoles n’ont pas été épargné par les opérations de casse

«  808 élèves dispersés qui n’étudient pas ; 36 candidats au baccalauréat ; 38 candidats au BEPC ; 32 sont candidats au CEP ; 13 écoles privées qui sont détruites par l'opération et chacune a au minimum 300 élèves. 12 mosquées et une église ; 570 familles dont 38 malades concernées », a déclaré le doyen des victimes.

En tout cas dans une sortie médiatique récente le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire Dr Ibrahima Kourouma promet d’aller jusqu’au bout dans la récupération des domaines de l’Etat.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos