En ligne (connectés) : 0 25

USA:20 ans de prison pour une nounou tombée enceinte de l’enfant de 11ans qu’elle gardait

nounou-usa-enceinte

Cette semaine, le tribunal de Tampa a condamné l’ex nounou, aujourd’hui âgée de 28 ans, à une peine de vingt années de prison.

A la barre d'un tribunal de Floride, une ex-nounou de 28 ans, Marissa Mowry, comparaissait pour avoir abusé sexuellement d'un petit garçon qu'elle gardait, qui avait 11 ans à l'époque. Elle est tombée enceinte d'un enfant, qui a 5 ans aujourd'hui.

Quand la vérité a éclaté, Marissa Mowry a affirmé que c’est le jeune garçon qui lui avait imposé des relations sexuelles, avant d’avouer qu’elle mentait.

Les faits se sont déroulés il y a six ans. Selon l'accusation, la jeune femme, alors âgée de 22 ans, l'a agressé sexuellement au moins 15 fois durant plusieurs mois. À l'automne 2014, elle a donné naissance à son enfant. Trois ans se sont écoulés avant que l'adolescent n'ait le courage de raconter ce qui s'était passé à sa mère. Des tests ADN ont prouvé aux enquêteurs qu'il disait bien la vérité.

L’histoire a fait grand bruit en Floride, la mère de l’adolescent a accordé plusieurs interviews aux médias locaux.

« Cette affaire lui a coûté son adolescence. Qui veut sortir avec un garçon de 17 ans qui a déjà un petit de 5 ans ? » a-t-elle demandé au micro de Fox13 News.

Il y a cinq ans, Marissa Mowry, employée comme nounou dans une famille de Floride, accouchait d’un petit garçon. Jusque-là, rien de plus banal.

nounou-usa-20ans-prison

La famille avait engagé l'accusée comme nourrice pour leur fils en janvier 2014. Elle avait été recommandée par la belle-soeur de la mère de famille, qui l'avait également employée. La nounou a vécu avec eux. La mère a déclaré qu'ils avaient fini par la considérer comme leur fille. Quand la jeune femme a accouché, ils avaient pensé que le père était son petit ami.

En 2017, la vérité a éclaté, confirmée par les tests ADN. Interrogée, la nourrice avait alors assuré aux enquêteurs que c'est le jeune garçon qui lui avait imposé des relations sexuelles, avant de reconnaître que ce n'était pas vrai.

Sauf que l’identité du père n’a été connue que bien plus tard, lorsque l’adolescent dont la jeune femme s’occupait, a fini par parler.

Il avait 11 ans quand les faits se sont produits. Marissa Mowry a abusé sexuellement de lui une quinzaine de fois. Les tests ADN ont prouvé ses dires, il est bien le père du bébé.

Source: bbcafrique


A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90