En ligne (connectés) : 0 62

Impacts de la nouvelle technologie et de la communication: «La technologie doit être utilisée pour se former et non pour naviguer sur des sites néfastes » affirme Souleymane Bérété

souleymane-berete-ntic

L'utilisation de la nouvelle technologie de l'information et de la communication par des jeunes, cet enseignant chercheur Souleymane Bérété dénonce le comportement des jeunes surtout des apprenants sur internet. Il invite les parents et l'état à prendre toutes leurs dispositions pour un meilleur encadrement des élèves et étudiants qui sont considérés comme l'avenir du pays.

Cet expert consultant déplore aujourd'hui le comportement de certains jeunes sur les réseaux sociaux et internet qui jouent d'ailleurs sur le niveau des élèves guinéens d'où les résultats catastrophiques ces dernières années lors des examens nationaux

« C'est-à-dire les différents examens nationaux sessions 2021-2022 ont montré essentiellement au jour d'aujourd'hui, que le taux d'admis qui était très faible montre essentiellement que les nouvelles technologies de l'informations et de la communication y étaient pour quelques choses. C'est pourquoi il est très nécessaire d'informer cette jeunesse là surtout les élèves qui sont les victimes les plus a propres parceque au jour d'aujourd'hui la technologie constitue pour beaucoup par eux des facteurs de distractions alors qu'elle doit être un facteur d'éducation. C'est grâce  à la technologie très chers jeunes qu'on peut passer de ce qu'on va appeler une pédagogie, ou un apprentissage classique ou traditionnel vers un apprentissage essentiellement moderne. Donc la technologie doit être utilisée pour se former, pour s'informer mais elle doit être utilisée essentiellement pour préparer l'avenir, et non essentiellement naviguer sur des sites qui sont des sites néfastes tels que des sites pour adultes ou pour des rencontres qui ne sert essentiellement à vous faire arnaquer » a expliqué Souleymane Bérété Enseignant chercheur.

Le directeur scientifique de la chair de l'UNESCO interpelle les parents, encadreurs mais surtout les autorités en charge de l'éducation et celles de l'enseignement supérieur.

Souleymane  Béréte se dit prêt à accompagner les autorités éducatives dans le cadre de la sensibilisation des élèves et étudiants sur les avantages et méfaits  des nouvelles technologies pour un meilleur encadrement de la jeunesse.

Habibatou Binta Diallo pour 224Infos


A propos de l'auteur :

224infos