En ligne (connectés) : 0 36

Accusés à la barre : ouverture des audiences criminelles sur les massacres du 28 Septembre 2009

28-septembre-accuses-a-la-barr

Ce 28 septembre 2022 a eu lieu le lancement du procès du lundi noir du 28 septembre 2009. Une journée qui a enregistré des morts, des viols, des blessures ainsi que des disparitions.

À cette occasion, victimes, avocats, invités internationaux, gouvernement guinéen, etc.  étaient tous réunis au tribunal de première instance de Dixinn délocalisé dans l’enceinte de la cour d’appel de Conakry (ad'hoc) pour l'inauguration et le lancement officiel de l'audience criminelle.

Dans la salle d'audience,  la médiatisation du procès a suscité des débats entre les hommes de droits. Si les avocats de la défense désapprouvent la médiatisation du procès qui mordicus à  protéger l'image de leurs clients tel n'est pas le cas pour le président du tribunal, du parquet, des victimes ainsi que des avocats des victimes qui soutiennent la présence des médias car selon eux

«  C'est une question de mémoire collective et la médiatisation ne portera préjudice à personne » soutiennent-ils.

S'en suis la lecture des accusations, les accusés faisant face aux membres du jury.

Onze accusés ont répondu présent à ce procès.  Il s'agit notamment de :

• Cessé Raphaël Haba, né en 1978 marié et père de six enfants.

• Marcel Guilavogui,  militaire marié et père de quatre enfants.

• Moussa Tiégboro Camara

• Aboubacar Diakité dit Toumba marié et père d'un enfant

• Pivi

• Moussa Dadis Camara marié et père de cinq enfants

• Blaise Goumou marié et père de dix enfants

• Ibrahima Camara dit Alonzo un enfant

• Mamadou Aliou Keïta

• Abdoulaye Cherif Diaby

•Paul Moussa Guilavogui.

À la demande de la partie des accusés, le procès a été renvoyé pour le 04 octobre 2022 prochain.

 

Kadiatou Barry pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos