En ligne (connectés) : 0 37

Premier jour du procès du 28 Septembre : qu'en pensent les avocats ?

28-septembre-victimes

Ce mercredi 28 septembre 2022, les audiences criminelles sur les événements malheureux du 28 septembre 2009 ont débuté.

Ravi que ce procès ait enfin lieu, Me Alpha Amadou DS Bah, l'un des avocats des victimes annonce que ces femmes victimes d'agression sexuelles, témoigneront le moment venu.

« 100 autres femmes se sont constituées partie civile  pour des faits de viol. Pas Aissatou seulement. Nous ne détaillerons pas leurs noms aujourd'hui pour des raisons de sécurité mais le moment venu, elles témoigneront « a fait savoir maître Alpha Amoudou DS Bah, l'un des avocats des victimes.

Si les uns applaudissent l'organisation et le déroulement de cette première journée, les avocats de la défense, eux, par contre pensent le contraire.

« L'organisation ne nous a pas encore plu puisque nous sommes coincés  sur une table où nous sommes comme des sardines dans des boîtes.  Donc, nous avons estimé que les conditions matérielles d'organisation ne sont pas encore suffisantes bien que nous avons un local flambant neuf mais les équipements qui devraient être là pour permettre aux avocats de  faciliter leur travail n'existe pas encore. Nous pensons que ceux qui sont chargés de piloter l'organisation de ce procès là doivent prendre toutes les dispositions pour les avocats de la défense, tous les avocats.  Que ça soit la partie civile ou la défense soit convenablement installée pour permettre de s'acquitter honorablement de leur prestation au cours de ce procès » a-t-il fustigé.

Me Emanuel Bamba poursuit en expliquant :

« Comme vous le savez,  c'est un dossier hautement sensible et qui a fait au moins dix années d'instruction donc, il ya des milliers de pages à lire. Malheureusement la loi qui prévoit que les pièces devaient nous être communiqué, certaines pièces communiquées gratuitement à la défense, alors ça n'a pas été le cas. C'est donc hier à pareil moment qu'on nous a remis une clé USB qui contiendrait toutes les pièces de la procédure. Malheureusement,  on est rentré la nuit, on n'a pas pu ouvrir la clé pour voir si les pièces fondamentales sont là. Nous avons demandé que copie physique du dossier nous soit remise pour que nous puissions la compulser et puis assurer convenablement la défense de nos clients. C'est pourquoi nous avons sollicité que le tribunal nous accorde un renvoie au mardi prochain pour pouvoir accomplir cette formalité » a lancé Me Emanuel Bamba.

Pour l'heure,  le procès est renvoyé jusqu'au 04 octobre 2022, par demande de la défense.

 

Kadiatou Barry pour 224infos

A propos de l'auteur :

224infos