En ligne (connectés) : 0 45

Le renvoie du procès pour le 04 octobre : Me Paul Yomba « nous avions dit que ce n’était pas tenable … »

28-septembre

L’un des avocats de Toumba s’est exprimé ce jeudi sur l’ouverture du procès du 28 septembre 2009. Me Paul Yomba Kourouma avait dans le passé signaler que rien n’était prêt pour l’ouverture de ce procès.

Après l’ouverture et le renvoie de ce procès pour le 04 octobre prochain, il n’a pas manqué de rappeler les tard dans cette procédure. Ils signalent que c’est hier qu’ils sont entrés en possession des dossiers et sur des clés USB.

« Oui mais il ya longtemps que la défense de Toumba avait signalé les préparations qu’il y avait dans cette affaire. Nous avions dit que ce n’était même pas tenable, parce que c’est hier que le bâtiment a été rendu, que les  tenanciers l’ont occupé et ils n’ont même pas la reconnaissance des lieux encore. Leurs installations c’est à peine, leur nominations ne date même pas plus d’une semaine,  ils ne possèdent pas de dossiers. Nous même c’est hier que nous avions reçu les clés USB pour nous faire posséder ce dossier à nos propres frais. Sincèrement hier, il y avait pas de matière, on ne pouvait pas en débattre parce qu’il ya même des avocats qui viennent d’être constitué. Il ya même des accusées qui n’ont pas d’avocat et nous sommes en matière criminelle. Donc c’est vous dire toute la précipitation qu’il ya eu dans cette affaire, voilà pourquoi le procès a été renvoyé comme je lavais prédit (…) », affirme Me Paul Yomba Toukoura avocat de Toumba.

Lors de l’ouverture des procès ce 28 septembre 2022, nous avions constaté que le client de Me Yomba est resté longtemps debout, pendant ce temps les autres co-accusés était confortablement bien assis. Quelle était la raison ? Me Paul Yomba Tounkara explique :

« vous avez un vue clinique sur le malade, Toumba vous aviez vu qu’on leurs avaient apporté le confort c’est-à-dire les chaises pour qu’ils puissent suivre en toute sérénité le déroulé de cette ouverture. Il s’en est privé parce que cette position assise lorsqu’elle est permanente ça l’étouffe. Nous vous avions dit qu’il souffre de la hernie de la ligne blanche, alors il est obligé de s’attacher, de se mettre une ficelle au niveau de la poitrine le plus souvent pour bloquer la montée des intestins au niveau d sa gorge pour éviter  son étouffement (…). Donc il préféré cette position stationnaire là qui tellement durée que finalement il s’est assise (…) ».

Ce procès des massacres du 28 septembre 2009 pourra t-il être à l’attente du peuple guinéen et de l’opinion internationale ?

Affaire à suivre !!!

 

Morciré Camara pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos