En ligne (connectés) : 0 31

Crime rituel, vindicte populaire : Charles Wright menace de sévir sans état d'âme

charles-wright-contre-crime-rituel

Arrivé à Nzérékoré, dans le cadre de sa tournée, le ministre de la justice a annoncé des mesures fortes contre certaines pratiques contraires aux lois du pays. Dans ce sens, Alphonse Charles Wright a menacé de sévir sans pitié.

La présence du ministre Charles avait pour objectif aussi de sensibiliser les gardes pénitenciers vis-à-vis du traitement des prisonniers. Il a profité de l'occasion pour interpeller sur certaines pratiques.

En présence des structures judiciaires concernées, Alphonse Charles Wright a évoqué les cas de vindicte populaire et les crimes rituels qui ont pris de l'ampleur dans cette région de la Guinée.

«J'ai dit que je n'ai pas d'état d'âme quand il sagit de respecter la loi. Les gens qui font des vindictes populaires,  des crimes rituels au niveau de la forêt, lorsque le marabout dit qu'il faut aller cueillir l'enfant de tel...on engagera une bataille sans merci contre ceux-ci», a-t-il affirmé.

Charles Wright rappelle que la justice est partout en Guinée:

«Les gens qui se soulèvent contre l'autorité de l'État, en semant la pagaille, le désordre sans respect de la loi. J'ai dit aussi à tous les autres, que la justice ne tremblera jamais ici en forêt. Il faut que ça soit la même loi pour tous. On peut pas dire que la justice est seulement à Conakry. C'est seulement le siège de la justice qui est à Conakry», a-t-il conclu.

Sirani Diabaté pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos