En ligne (connectés) : 0 16

Indemnisation des victimes du 28 septembre: la Banque mondiale prête à accompagner le ministère de la justice.

charles-wright

Dans l’optique de renforcer les capacités judiciaires, de la construction d’infrastructures judiciaires et pénitentiaires et de l’accession au Fonds d’indemnisation des victimes du massacre du 28 septembre, le pool économique guinéen est appelé à travailler afin de faire un plaidoyer auprès de la Banque mondiale.

A cet effet, le ministre de la justice et des droits de l’homme a effectué un déplacement sur Washington pour échanger avec des partenaires de la Guinée.

Suite à sa rencontre avec l’administrateur du groupe francophone de la Banque mondiale, les nouvelles sont bon pour la Guinée.

«Par rapport au fonds d’indemnisation des victimes, comme ils l’ont dit, il faut faire une étude d’impact du procès du 28 septembre par rapport aux victimes. Est-ce qu’il faut quantifier en termes de statique pour savoir quel est l’impact du procès ? Parce que, comme vous le savez, les partenaires ont besoin de statistiques et à ce que nous  leur fournissons des données claires et précises» a laissé entendre le ministre de la justice et des droits de l’homme,

avant d’ajouter :

«Ils nous ont clairement dit qu’ils sont prêts à accompagner la Guinée. Au niveau de la Banque mondiale, la fonction du gouvernement de la banque est assurée par M. le ministre des finances. Nous allons travailler dans le cadre de la solidarité gouvernementale à pouvoir porter un mémorandum qui va derrière les objectifs du département de la justice dont la Banque mondiale est prête à accompagner ».

L’administrateur du groupe francophone de la Banque mondiale Abdoul Salam Bello a confié à la télévision nationale que

«nous avons parlé de la situation en Guinée notamment le procès du 28 septembre pour savoir comment on aide le pays à renforcer les capacités sur les questions judiciaires, pénitentiaires. Nous allons voir comment jouer un rôle plus efficace pour aider le pays à mobiliser plus de ressources pour renforcer sa capacité sur cet agenda extrêmement important».

Mariame Cisse pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos