En ligne (connectés) : 0 44

PEROU: Impliqué dans un scandale de corruption, l'ex-président du Pérou se suicide

perou-ex-president-alan-garcia

L'ancien président péruvien, Alan García, s'est suicidé alors que la police venait l'arrêter.

L'ex-chef de l'Etat du Pérou est décédé à l'hôpital Casimiro Ulloa de la capitale, Lima, où il avait été admis en chirurgie pour "une blessure par balle à la tête".

Il était accusé d'avoir accepté des pots-de-vin de l'entreprise de construction brésilienne Odebrecht. Des policiers avaient été envoyés pour l'arrêter en lien avec ces accusations.

Les enquêteurs affirment qu'il a reçu des pots-de-vin d'Odebrecht au cours de son second mandat, dans le cadre d'un projet de construction d'une ligne de métro dans la capitale.

Odebrecht est un géant brésilien de la construction à l'origine de grands projets d'infrastructure dans le monde entier. Suite au travail des enquêteurs anti-corruption, la société a admis avoir versé des pots-de-vin dans plus de la moitié des pays d'Amérique latine, ainsi qu'en Angola et au Mozambique. Odebrecht a reconnu avoir versé près de 30 millions de dollars US (17 milliards de franc CFA) en pots-de-vin au Pérou depuis 2004.

Mais M. García, qui a été président de 1985 à 1990, puis de 2006 à 2011, a toujours nié les accusations portées contre lui et se disait victime de persécutions politiques. Il avait demandé l'asile à l'ambassade d'Uruguay à Lima mais sa demande avait été rejetée.

Les quatre derniers présidents péruviens font tous l'objet d'une enquête pour corruption présumée, et un cinquième - Alberto Fujimori - purge une peine de prison pour corruption et violations des droits humains.

Ollanta Humala, au pouvoir de 2011 à 2016, accusé d'avoir accepté des pots-de-vin d'Odebrecht pour financer sa campagne électorale, est en détention provisoire au Pérou. Alejandro Toledo, au pouvoir de 2001 à 2006, accusé d'avoir reçu des millions de dollars en pots-de-vin, toujours d'Odebrecht, est actuellement en fuite aux États-Unis. L'actuel chef de l'opposition, Keiko Fujimori, est également en détention provisoire pour avoir reçu 1,2 million de dollars US (près de 700 millions de Francs CFA) en pots-de-vin, encore d'Odebrecht.L'ex-leader Pedro Pablo Kuczynski a été transporté à l'hôpital pour hypertension mercredi, quelques jours seulement après son arrestation en lien avec les accusations portées contre Odebrecht.

// BBC Afrique

A propos de l'auteur :

224infos