En ligne (connectés) : 0 66

Journée mondiale de la liberté de la presse : la HAC entame la délivrance des cartes de presse professionnelles

Yacine-Diallo-HAC

Cette cérémonie qui marque le début de la délivrance des cartes de presse professionnelles  a connu une forte mobilisation des  journalistes, des patrons de presse et les représentants du gouvernement. L'ambition du président de la HAC est d'assainir le monde des médias. D'où le rejet de 600 dossiers mal constitués.

« Nos équipes ont enrôlé 2.400 environ 800 à l'intérieur du pays et comme vous le disait tout à l’heure le président de la commission de délivrance, un nombre total de documents dépouillés est de 2 334 donc sur les 2 400 , 2 334 ont été effectivement dépouillés parce que ces documents étaient dans les meilleurs conditions et bien sûr après dépouillement 1 686 dossiers été retenus donc les 1600 auront la carte à date , et bien sûr il ya des dossiers qui portent la mention irrecevable pour des raisons diverses, ils sont au nombre de 628 donc 638 postulants ont été recalés », dit le prédisent de la HAC.

Les associations de presse ont mis l'occasion à profit pour attirer l'attention des autorités sur la situation des journalistes.

« c’est donc le lieu et le moment pour nous d'interpeller la haute autorité de la communication à fin qu'elle s'investisse davantage dans la sensibilisation des pouvoirs publics pour le respect stricto sensu du travail du détenteur légal de la carte professionnelle de presse, nous profitons donc de cette opportunité pour réaffirmer notre engagement en tant qu'association de presse auprès de la haute autorité de la communication à travers la main tendue qu'elle n'a cessé de diriger à notre endroit pour qu'ensemble nous puissions aider à l'émergence d'une presse libre, indépendante et surtout professionnelle », indique Aboubacar Camara, président de l’URTELGUI.

Tibou-Kamara

Au nom du chef de l'Etat le ministre Tibou Camara porte parole du gouvernement a sollicité au près des journalistes un sursaut national.

« Monsieur le président je vous félicite donc d'avoir joint l'acte à la parole en entamant votre mandat par l'engagement solennel que vous avez pris devant la nation et devant nos confrères de procéder à l'assainissement de la presse non pas dans un esprit de répression comme on peut l'imaginer souvent mais pour le redonner ses véritables lettres de noblesse, des journalistes professionnels et crédibles qui feront aussi bien la fierté de notre pays que le bonheur de nos concitoyens par une qualité d'information irréprochable et des médias crédibles », dit Tibou Kamara.

La cérémonie a pris fin par la remise des nouvelles cartes  de presse professionnelles à quelques journalistes et responsables de médias.

Aicha Touré décryptage


A propos de l'auteur :

224infos