En ligne (connectés) : 0 32

Dernier hommage à l'ex Directeur communal de l’éducation de Ratoma, Naby Laye Ibrahima Camara

naby-laye-ibrahima-deces

Décédé le Mardi 17 Janvier dernier, le Directeur communal de l’éducation de Ratoma, Naby Laye Ibrahima Camara a reçu son dernier hommage ce vendredi 23 Janvier. Sa famille Biologique, professionnelle, amis et connaissance du monde éducatif se sont donné rendez-vous à l’école primaire de Hamdallaye pour témoigner de ce qu’il fut pour eux jusqu’à ce jour.

Pour la direction Communal de Ratoma, après des années de collaboration, la rigueur et le respect qu’incarnaient l’homme resteront a jamais.

« Très chère NABY kourouma, la famille les amis tous ceux qui t’ont connu ,nous sommes tous là pour te dire à dieu et te rendre un dernier hommage Tu pars avant nous. Ta disparition nous rappelle comme une évidences, tu a été un ami Fidel respectueux rigoureux que c’est avec beaucoup de compassion que nous Présentons à ton épouse les sincères condoléances à tes enfants, parents pour leur témoigner notre soutien dans ce moment douloureux aujourd’hui tout Ratoma te pleure le pays où tu a temps servis».

naby-laye-ibrahima-hommage

Pour le Ministre de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation, la DCE de Ratoma a perdu un homme de principe avec un grand cœur qu’il ne l’effacera pas d’aussi tôt de son esprit.

« j’ai le cœur déchiré en prenant la parole ce matin pour rentre hommage a un des ces baobabs guinéens. Il s’agit du directeur Communal de l’éducation de Ratoma monsieur NABY laye Kourouma.Je vais parler de l’homme en deux casquettes, pourquoi deux casquettes ? Je veux parler de l’homme en tant que chef, il a été mon chef, je veux parler de l’homme en tant que subordonné je fus son chef je relevai d’une cellule d’examen et NABY laye Kourouma était le chef de centre.Quand il était mon chef croyez moi c’était deux chefs exemplaires ,un chef qui était à l’écoute et un chef très pédagogue qui savait plus que prononcer tous les mots et qui prononçait difficilement le mot « non ». je vous dis pas qu’il le prononçait pas mais très rare pour monsieur NABY laye Kourouma de le prononcé et croyez moi que son « oui » était oui». S’est attristé le Ministre Guillaume Hawing, après des années de collaboration.

naby-laye-ibrahima-public

Cependant, ce père éducateur Naby Laye Camara, rejoint sa dernière demeure ce vendredi en laissant derrière lui une veuve et 7 enfants dont 4 hommes et 3 filles.

Mariame Cisse pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos