En ligne (connectés) : 0 38

Etat Civil : lancement de la carte d’identité nationale biométrique en Guinée

Cartes-Biométriques

Le lancement de la carte d'identité nationale biométrique a été effectif ce mercredi 9 septembre 2020 dans l'enceinte de la commune de Matoto. Une initiative des ministères de l'administration et de la sécurité.

Le numérique prend du jour au jour une place importante dans la société guinéenne. La carte d'identité nationale biométrique désormais une réalité dans le pays. Le lancement officiel de cet outil de l'état civil très sécurisé a été fait ce mercredi à Matoto.

Dans son discours, le ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation Bouréma Condé a rappelé l'impérieuse nécessité de la mise en place de cet outil

«Nous avons désormais entre nos mains la réponse à une impérieuse nécessité. En effet, cette réforme doit suivre efficacement l'enregistrement des faits et statistiques de l'Etat civil, assurer le suivi-évaluation et la maîtrise des informations en temps réel. Le processus va commencer dans les cinq (5) Communes de la Ville de Conakry et se poursuivra progressivement sur toute l'étendue du Territoire National. Il est nécessaire de rendre très difficile, pour ne pas dire impossible la falsification des documents d'État civil, et ainsi améliorer la fiabilité des actes qui établissent notre identité », a déclaré le ministre Bouréma.

De son côté, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Albert Damantang Camara a invité les citoyens à plus de prudence sur les informations qui seront fournies lors de l'établissement de la carte d'identité nationale biométrique.

«À partir de maintenant, comme le président l'a souhaité aussi bien pour son Etat civil que dans d'autres domaines, la Guinée entre résolument dans cette révolution numérique. Je vais profiter de vos micros pour sensibiliser pour qu'à travers vous, les populations qui vont venir s'enregistrer soient très prudentes sur les informations qui vont être diffusées », dit le ministre Damantang Camara.

A rappeler que pour obtenir cette carte d'identité nationale biométrique un montant de 100.000GNF doit être versé à la police.

N'Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90