En ligne (connectés) : 0 36

Zoom sur le Groupe Scolaire Saint Joseph, un temple du savoir, formateur de cadres compétents !

saint-joseph1

Créés depuis 1994, ces écoles du couple Sossou ont formé plusieurs cadres guinéens et d’autres travaillent dans des institutions internationales. Selon Roland Sossou DG des établissements, les groupes scolaires Saint Joseph à cause de la qualité d’enseignement sont chaque année classés parmi les meilleures écoles privées du pays après les résultats des examens nationaux.

Les groupes scolaires Saint Joseph de Lambanyi, Kaporo et Dixinn sont depuis des années inscrites dans l’optique d’accompagner l’Etat guinéen dans l’éducation des enfants. Au sein de cet établissement pré-universitaire l’hygiène est de rigueur et la qualité des infrastructures sont impeccables, tout cela pour permettre aux élèves d’étudier dans des meilleures conditions. Un lieu de divertissement est aménagé à cet effet.

saint-joseph

Le directeur général des établissements Saint Joseph parle de la création et des mérites.

« De 1994 jusqu’aujourd’hui en 2022, nous avions perpétué ces acquis. Nous nous sommes toujours battus afin de pouvoir moderniser, multiplier les services que nous rendons aux enfants de la nation guinéenne. Nous avons tous les niveaux au groupe scolaire Saint Joseph de Lambanyi et de Kaporo, de maternelle jusqu’en terminale. A Dixinn nous avons la maternelle en 10ème année. Donc nous présentons à chaque année scolaire des candidats aux examens d’entrée en 7ème année, au brevet et au baccalauréat », a fait savoir Roland Sossou DG des établissements.

Il ya 30 ans que ces écoles existent et confiant de la qualité de ses encadreurs, plusieurs de ses produits évoluent de nos jours dans l’administration guinéenne et internationale.

roland-sossou

« Nous donnons des formations de qualité à nos enfants et nous nous inscrivons dans une logique et dans une dynamique de formation continue, sans compter les inspections qui viennent du département de l’éducation nationale. Nous avons-nous une série d’inspection durant toute l’année que nous avons initié, cela nous permet de voir les produits de ce que nos enseignants donne aux élèves. Est-ce qu’ils sont qualifiés ? Est ce qu’ils ne sont pas qualifiés ? Nous faisons une prospection au niveau des élèves, pour avoir des informations est ce que vous êtes satisfait ? Est ce que vous comprenez ? Nous faisons aussi des prospections au niveau des parents d’élèves pour avoir des informations et des suggestions. Et lorsque nous faisons tout çà, nous faisons des rapports et voir les enseignants que nous avons, ceux qui sont qualifiés et ceux qui ne sont pas qualifiés », souligne le directeur général.

Et de poursuivre :

« Nous avons formés beaucoup de cadres, beaucoup ont servi dans ce pays et beaucoup qui servent aujourd’hui à l’extérieur. Nous avons formés des générations et jusqu’aujourd’hui nous continuons de formés».

gs-saint-joseph

Dans le recrutement de ces corps professoraux, la rigueur, la compétence  et la maitrise de la pédagogie font partir des critères.

« Nous procédons aux recrutements recommandé, comme on le dit en pratique des gestions des ressources humaines. Nous lançons des avis de recrutement sur des bases et des critères bien déterminé, nous procédons au trie, nous procédons au test et ceux qui sont aptes à répondre au poste sollicité, nous les retenons. Il ya aussi un test d’accueille à l’intention de tous les nouveaux élèves. La particularité est nous ne faisons pas de test pour rejeter les élèves, mais attentions nous n’encourageons pas aussi les mauvaises notes. La particularité de Saint Joseph est que nous prenons les élèves à un niveau zéro, faible et nous les amenons à un niveau excellent, meilleur», précise Roland Sossou.

Sur la question des exploits en ce qui concerne les examens nationaux. Le directeur général des établissements affirme :

« Au niveau des dernières années nous avons eu de très bon résultat, mais comme vous savez tous, nous avions eu des résultats catastrophiques que nous n’avons jamais voulu. Mais si nous comparons le pourcentage des réussites que nous avons eu l’année passé, l’année surpassé, cette année et nous comparons ce pourcentage à la moyenne nationale vous verrez que nous sommes largement dans la moyenne. Mais nous ne nous contentons pas de cela, nous voyons les faiblesses qui se sont fait ressentir. Nous envisageons, nous planifions des stratégies pour remédier à ces faiblesses pour que chaque année nous ayons des résultats meilleurs ».

saint-joseph4 saint-joseph2

Le groupe scolaire Saint Joseph a également dans son programme la formation des élèves en informatique et des cours d’anglais pour mieux préparer les futurs étudiants.

« Nous commençons à initier les enfants  à la langue anglaise à partir de la grande section. Les enfants ont cet esprit de réception et ça se passe très bien. De la maternelle jusqu’aux autres niveaux, nous faisons l’anglais. Nous avons initié l’informatique à un moment donné où il y avait des perturbations d’électricité, nous avons dû mettre les machines de coté et nous focaliser sur le programme national », dira-t-il.

Dans les mêmes d’ordre d’idées, le directeur apporte des précisions importantes sur les frais d’inscription et réinscription, ainsi que le mode paiement des frais des scolarités pour soulager les parents d’élèves.

« Si nous prenons les élèves de la maternelle, nous fournissons toutes les fournitures scolaires  et ces frais sont dans les frais d’inscriptions et une partie dans les frais de scolarité. Nous faisons cela pour soulager les parents dans l’accès à la documentation. Tous les élèves au niveau du primaire sont doté en manuelle scolaire, pace qu’on nos estimons que nous ne pouvons pas avoir des élèves dans nos salles qui n’ont aucun documents. Qu’est ce qu’ils apprendront ? Comment pourront –ils travaillés ? Nous facilitons les parents d’élèves quand à ce qui concerne le payement des scolarités. Les parents

n’ont pas le même pouvoir d’achat, tout le monde n’a pas le même moyen. Il ya des parents qui viennent venir vous dire, monsieur SVP ! Permets moi j’aimerais payer ceci, après e viendrais payer comme ceci, nous acceptons.  Parce que nous sommes dans une logique où il faut aider les parents d’élèves en leur facilitant la tache pour avoir accès à l’éducation », martèle le directeur général.

saint-joseph

Les résultats des examens nationaux de cette année ont été jugés catastrophiques, pour donc relever le défi, le directeur général des établissements du groupe scolaire Saint Joseph promet cette année une surprise aux élèves, encadreurs et ainsi qu’aux parents d’élèves.

Le directeur Roland Sossou souhaite une bonne rentrée scolaire à tous les élèves et les encadreurs.

Inscrivez vos enfants dans le groupe scolaire Saint Joseph situé à Lambanyi, Kaporo et Dixinn, vous ne le regretterez pas.

Morciré Camara pour 224infos


A propos de l'auteur :