En ligne (connectés) : 0 40

Procès des massacres du 28 septembre 2009 : Colonel Pivi dément les faits dont il est accusé

colonel-claude-pivi

Le procès des massacres du 28 septembre se poursuit au tribunal de Dixinn délocalisé à la cour d’appel de Conakry. Ce mardi l’ex chef de la garde présidentielle de la transition de Moussa Dadis Camara, a donné sa version des faits sur ce jour qui a endeuillé des familles.

Le colonel Claude Pivi, a catégoriquement nié les faits qui lui sont reprochés.

Il déclare :

« Tout ce que moi je connais du 28 septembre, ce jour là, très tôt le matin, j’avais déjà une mission du Président de la République pour aller traquer des bandits qui détenaient des pick-ups. Donc, j’était déjà à Manéah dans la préfecture de Coyah. En venant, je suis passé par Kagbelen jusqu’à Bambéto. Et c’est à partir de Bambéto que j’ai tourné pour aller au camp. Et c’est en ce moment que j’ai appris par des jeunes qu’il y a eu massacre au stade du 28 septembre. En partant au bureau, ça se disait que les militaires sont partis au stade pour massacrer là-bas. On parlait de Tiégboro, Toumba et Marcel Guilavogui ».

L’audience va se poursuivre avec les questions des différents avocats.

Morciré Camara pour 224infos


A propos de l'auteur :