En ligne (connectés) : 0 32

Antonio Souaré à propos de Paul Put « Il n’a pas la main sur le groupe, il n’a pas la main sur l’équipe, ni sur son staff »

Antonio-Caire

Le président de la Fédération Guinéenne de Football a animé un point de presse ce lundi, 8 juillet 2019 dans un réceptif hôtelier de la place au Caire. L’objectif de cette rencontre avec la presse sportive était de faire le point sur la débâcle du syli face aux Fennecs de l’Algérie aux 8e de finale de la coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019. Le président Antonio  Souaré a fait le compte rendu des échanges qu’il a eu avec le sélectionneur guinéen Paul Put.

C’est un grand oral que s’est livré le président de la Fédération guinéenne de Football. C’est un Antonio Souaré visiblement déçu du sélectionneur qui s’est présenté à la presse.  Apres le départ du staff technique après le match contre l’Algérie, Antonio Souaré estime que Paul Put n’a pas la main sur son staff.

« J’ai exigé à ce que l’entraineur s’explique parce qu’il ya eu des manquements et ces manquements je les ai fait savoir à l’entraineur et j’ai informé le bureau exécutif… il n’a pas la main sur le groupe, il n’a pas la main sur l’équipe ni sur son staff et les choses sur les quelles les gens lui reproche il ya une part de vérité », dit-il.

Plus loin, Antonio Souaré fait une révélation à Paul Put. Le sélectionneur guinéen serait à la base de la hausse des primes des joueurs du Syli national.

«  Je lui ai dit Paul, moi j’ai des informations sur les textos que tu as envoyé pour dire non aux joueurs ne demandez pas 20 mille c’est 30 mille dollars. J’ai dit ils sont prêts à témoigner contre toi. Parce que quand les choses se gâtent toutes les langues se délient », a fait savoir Antonio Souaré.

La Guinée a été éliminée aux 8e de finale de la coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 donc par conséquent le contrat d’objectif n’a pas été respecté. Antonio Souaré exige donc à Paul Put de fournir un rapport suite à cela des décisions seront prises et les responsabilités situées.

Il faut noter que Paul Put a été, dans l’histoire de la Guinée, l’entraineur le mieux logé, le mieux payé, le mieux soutenu.

« On a dit à Paul, on a signé un contrat d’objectif il dit oui. L’objectif, aujourd’hui, n’est pas atteint qu’est ce qu’il faut faire ? Il faut prendre tes responsabilités, c‘est ça la verité. Moi je suis sans état d’âme. Le football je resterai dedans jusqu’à ma mort. Mais en tant que responsable du football africain je lui ai dit de prendre ses responsabilités…je le dirai sans bavure qu’il a été l’entraineur le mieux payé, le mieux soutenu, le mieux logé, aucun entraineur en Guinée  de l’indépendance jusqu’aujourd’hui n’a eu le meilleur traitement que Paul. Même l’appartement qu’il a, il l’aura jamais en Europe et l’appartement nous  coûte 600 euros équivalent de 60 millions de GNF », a indiqué Antonio Souaré.

En tout cas tout porte à croire que le sélectionneur Belge de la Guinée sera viré de son poste à l’issue de la présentation de son rapport.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos