En ligne (connectés) : 0 29

Marche du FNDC : Un bus de la société Albayrak incendié à Gbessia-Kondéboundji

Bus-2

Alors que le cortège du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), tentait de braver l’interdiction de dépasser le pont de Kondéboundj via l’autoroute pour rejoindre le palais du peuple, des accrochages ont eu lieu à Gbessia, entre forces de l’ordre et jeunes manifestants.
Au cours de ces échauffourées, entre forces de l'ordre qui lançaient des gaz lacrymogènes et des jeunes sur excités qui à leur tour ripostaient à coup de pierres  et d’injures, un bus de transport de la société Albayrak a été incendié.
Le chauffeur du bus,  qui est toujours sous le choc revient sur les circonstances

«Depuis que moi j'ai vu la foule, je suis venu et j'ai bien garé le bus. Ils (manifestants)  venaient en groupe et il y avait des gens mal intentionnés et il y avait peu de passager aussi dans le bus et j'ai dis aux passagers dispersé vous. Et au moment où j’étais de loin j'ai aperçu un petit avec un bidon de 20 litres d’essence qu'il arrivait à peine à transporter le bidon et c'est là qu'il est rentré dans le bus pour verser l'essence et un autre qui avait le feu a mis dans le bus.  C’est comme ça que ça s’est passé », a témoigné Bangaly Traoré.

Trois  (3) autres bus ont été endommagés par ces jeunes.

Bus-3


Pour Bangaly Traoré,  ce sont des jeunes habillés en t-shirts rouge qui ont commis cet acte et aucun des passagers à bord n'a été blessé a-t-il poursuit.


A  signalé que la marche de ce jeudi 14 novembre 2019 avait été autorisée par le gouvernorat mais l’itinéraire avait été changé à la dernière minute. Une décision que le FNDC  a refusé de respecter.

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos