En ligne (connectés) : 0 25

Marche pacifique : A coup de gaz lacrymogènes, les forces de l’ordre dispersent les militants du FNDC à l’esplanade du stade du 28 septembre

Esplanade-Stade-1

Ils étaient nombreux à répondre à l’appel à la manifestation lancé du Front National pour la Défense de la Constitution ce jeudi, 14 novembre 2019. Les jeunes massivement mobilisé sur l’esplanade ont été dispersé par les forces de l’ordre à coup de  gaz lacrymogènes.

« Amoulanfé », « Non au troisième mandat », « Latôtakô » voici entre autres les slogans des jeunes militants du FNDC présents à l’esplanade du stade du 28 septembre ce jeudi.

A peine arrivé sur les lieux, la fête a été gâchée par les services de sécurité.

Esplanade-Stade-2

Plus de 4 pick up et 3 mambas ont dispersé les jeunes manifestants qui étaient regroupé à l’esplanade du stade du 28 septembre.

Il faut noter que cette manifestation du FNDC a été émaillée de violences par endroit notamment à Gbessia-Kondéboundji où les militants ont tenté de forcer le cordon sécuritaire pour rejoindre le palais du peuple. Un bus de Albayrak a été également incendié.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos