En ligne (connectés) : 0 23

Assemblée générale du PADES : Dr Ousmane Kaba tire la sonnette d’alarme sur les risques d’une guerre civile

Ousmane-Kaba-PADES

En marge de l’assemblée générale hebdomadaire du PADES de ce samedi, 16 Novembre  2019 à son siège à Nongo, le président Dr Ousmane Kaba  a regretté les violences enregistrées lors de la marche du FNDC  le 14 Novembre.  Pour le président du PADES,  ces violences  à l’égard d'une communauté visent à créer une guerre civile en Guinée.

« Nous condamnons avec la dernière énergie la répression qui est entrain de s’abattre dans le pays. Tout le monde se rend compte  que les enfants d'une communauté particulière sont visés aujourd’hui  en Guinée mais cela est fait pour diviser le peuple de Guinée c'est pour que nous allons à la guerre civile mais ça ne se passera pas comme ça », a indiqué  Dr Ousmane Kaba.

Poursuivant,  le président du PADES s'est réjoui de la forte mobilisation des défenseurs de la constitution le jeudi dernier.

« Le jeudi, tout le monde a vu la répression de la marche en Guinée et c'est le lieu de rendre un hommage à tous les manifestants et à tous nos leaders qui ont accepté d’aller braver le gaz lacrymogène  et qui sont prêts  à se battre pour que notre jeunesse puisse vivre dans une Guinée de paix et dans un pays démocratique », a déclaré le leader du PADES.

Par ailleurs, le leader du PADES a invité  le peuple de Guinée à s’opposer contre toute violation de la constitution et de combattre tous ceux qui veulent mettre le feu dans ce pays.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos