En ligne (connectés) : 0 26

AG du PADES : le parti de Dr Ousmane Kaba dénonce l’enrôlement des mineurs à l’intérieur du pays

Mohamed-Kaba-Pades

Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) de Dr Ousmane Kaba a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi à son siège à Nongo.

Le coordinateur administratif du parti dans son intervention est revenu sur le processus électoral en cours. Pour le coordinateur administratif du PADES, pour la bonne marche de la démocratie en Guinée, les élections doivent être organisées de manière transparente.

« Nous sommes dans un Etat de droit et il est important parce que nous sommes entrain de construire cet  Etat de droit à travers les élections qui vont se faire bientôt et ces élections doivent être libres, ces élections doivent être organisées de manière transparente », a réagi Mohamed Kaba.

Par ailleurs, le PADES a regretté l’enrôlement des mineurs constatés dans plusieurs villes de l’intérieur du pays.

« Vous avez vu ce qui entrain de se passer justement en ce qui concerne la préparation de ces élections, en ce qui concerne le processus d’enrôlement. Ce que nous voulons dire à la CENI c’est  que nous constatons beaucoup d’insuffisances et beaucoup d’anomalies dans le processus d’enrôlement,  il s'agit notamment du retard dans le démarrage des opérations dans plusieurs endroits, il s’agit aussi des anomalies au niveau des kits qui font que beaucoup n’arrivent pas à se faire recenser, beaucoup d’agents refusent de travailler parce qu’ils n'ont pas reçu leur prime.  Nous avons aussi été étonnés de l’enrôlement des mineurs ce qui est extrêmement grave », a fait comprendre le coordinateur administratif.

Abordant le sujet de la libération des responsables du FNDC, il estime que c'est un grand pas dans le cadre du dialogue dans le pays

« Je pense que cet acte est de bon sens, c'est un acte qui va un peu détendre la situation. Cet acte ne suffit pas, il y a beaucoup d'autres militants du FNDC qui croupissent dans les prisons tant à Conakry qu'à l’intérieur du pays et nous pensons que ces derniers doivent être blanchis parce qu’ils ont été injustement arrêtés pour leur opinion », a dit Le coordinateur administratif.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos